Pour ne pas tomber malade : on fait confiance aux abeilles ! Le conseil de la naturopathe : « La propolis est un super produit de la ruche qui fonctionne très bien sur la sphère ORL, en spray nasal ou en sirop par exemple », explique Emmanuelle Perrin. Voici 12 cures de propolis pour chouchouter la sphère ORL…

Quand on est très sensible aux maux de l’hiver : on peut aussi miser sur une cure de pollen. « Riche en acides aminés, vitamines et minéraux qui équilibrent le système nerveux, le pollen est idéal contre l’anxiété, il dynamise l’organisme et équilibre la flore intestinale », détaille la naturopathe.

« Faire des cures de 21 jours, puis une pause de 5 à 7 jours. Voir comment le corps réagit, et reprendre la cure si besoin », conseille Emmanuelle Perrin.

Propolis d’abeilles pour ne pas tomber malade ! 1/12

Des cures de propolis pour chouchouter la sphère ORL
Des cures de propolis pour chouchouter la sphère ORL

« Privilégiez le pollen frais, disponible au rayon surgelés des boutiques bio et par précaution à éviter pour les personnes allergiques au pollen », renchérit le naturopathe, Romain Vicente.

N’oublions pas la gelée royale qui constitue un excellent antibiotique naturel.

L’extrait de pépins de pamplemousse : un anti-infectieux naturel 2/12

L’extrait de pépins de pamplemousse un anti-infectieux naturel 2-12
L’extrait de pépins de pamplemousse un anti-infectieux naturel 2-12

Grâce à sa richesse en flavonoïdes, des pigments végétaux antioxydants, l’extrait de pépins de pamplemousse est un excellent antifongique, antibactérien et antiviral.

Pour ne pas tomber malade : « Utilisez l’extrait de pépin de pamplemousse en préventif ou pour stopper l’infection dès l’apparition des premiers symptômes », préconise Emmanuelle Perrin.

Attention : « L »extrait de pépins de pamplemousse est contre-indiqué avec de nombreux médicaments, dont certains traitements pour le cœur, le cholestérol ou la dépression. Demandez toujours conseil à votre médecin », précise la naturopathe.

Nettoyer le nez avec un spray d’eau de mer 3/12

Nettoyer le nez avec un spray d’eau de mer 3-12
Nettoyer le nez avec un spray d’eau de mer 3-12

L’obstruction des narines favorise la multiplication des germes. Laver les fosses nasales permet d’éviter leur développement.

Pour ne pas tomber malade : « Nettoyez votre nez avec un spray d’eau de mer si vous en ressentez le besoin », conseille la naturopathe, Emmanuelle Perrin.

« L’eau de mer salée permet de réhydrater les muqueuses ce qui favorise un effet barrière face aux bactéries et virus », indique de son côté Romain Vicente, aussi naturopathe.

Attention : « Les sécrétions nasales sont quelque chose de normal, il s’agit d’un mécanisme de défense de l’organisme, comme la fièvre ! Il ne faut donc pas chercher à les éliminer coûte que coûte », met en garde Emmanuelle Perrin.

Manger des fruits secs contre la fatigue 4/12

Manger des fruits secs contre la fatigue 4-12
Manger des fruits secs contre la fatigue 4-12

Vitamines, minéraux et antioxydants : la santé passe avant tout par une alimentation équilibrée.

Pour ne pas tomber malade : « Sachez que les fruits secs (figue, abricot, raisin ….) sont toujours un atout », rappelle Emmanuelle Perrin. Pensez aussi aux oléagineux comme les noix, les noisettes et les amandes.

« Pour réveiller les enzymes et favoriser la digestion, il est conseillé de réhydratrer les fruits secs quelques heures en les trempant dans de l’eau », ajoute Romain Vicente.

Au rayon fruits et légumes : « On favorise les fruits et légumes locaux et de saison. Côté légumes, on mise sur le poireau, les carottes, le radis noir et rose, les navets ou encore la betterave », conseille la naturopathe.

A lire aussi : 12 aliments incontournables pour ne pas être fatigué cet automne

Ail et oignon : des anti-infectieux naturels 5/12

Ail et oignon des anti-infectieux naturels 5-12
Ail et oignon des anti-infectieux naturels 5-12

Pour ne pas tomber malade : on mise sur les aromates ! « L’ail et l’oignon sont de très bons anti-infectieux » explique Emmanuelle Perrin. Et c’est lorsqu’on les consomme crus que leurs propriétés antiseptiques sont particulièrement efficaces.

Bon à savoir : « Les épices comme le curcuma et le gingembre constituent aussi d’excellents antibiotiques naturels », ajoute la naturopathe.

En outre, « pour favoriser la digestion de l’ail, retirer le germe central, ajoute Romain Vicente. On peut aussi préparer une décoction d’ail en portant à ébullition 4 gousses d’ail coupées pendant 10 minutes dans un litre d’eau. Laissez reposer 15 minutes puis filtrez ; consommez 3 tasses par jour ».

L’échinacée : La plante qu’il vous faut 6/12

L’échinacée-LA-plante-qu’il-vous-faut-6-12
L’échinacée-LA-plante-qu’il-vous-faut-6-12

Parmi l’arsenal des produits naturels pour renforcer vos défenses immunitaires, l’échinacée est l’une des plantes phares dans la prévention des maladies.

Pour ne pas tomber malade : commencez une cure d’échinacée à partir du mois de septembre à raison de 10 jours par mois, pendant 3 à 6 mois :

  • – soit 3 tasses d’infusion par jour, à distance des repas ;
  • – soit 30 gouttes de teinture-mère diluées dans un verre d’eau, 2 fois par jour ;
  • – soit 1 cuillère à café de suspension intégrale de plante fraîche ou d’extrait de plante standardisé diluée dans un verre d’eau, 2 fois par jour.

Le conseil de la naturopathe : « Très efficace, le triplex, concentré de plantes sans alcool, qui allie échinacée, shiitake et thym, est aussi un très bon choix. Diluez 5 millilitres de ce mélange dans un peu d’eau le matin à jeun », recommande Emmanuelle Perrin, naturopathe.

Un massage à l’huile essentielle de ravintsara 7/12

Un massage à l’huile essentielle de ravintsara 7-12
Un massage à l’huile essentielle de ravintsara 7-12

Parmi les huiles essentielles qui agissent sur la santé, celle deravintsara est un excellent antiviral. Elle est donc particulièrement recommandée pour stimuler les défenses naturelles.

Pour ne pas tomber malade, en cas de grippe : « Mélangez une à deux gouttes d’huile essentielle de ravintsara dans une cuillère d’huile végétale. Appliquez sur la nuque et massez », conseille Emmanuelle Perrin.

En usage interne : « Placez une à deux gouttes d’huile essentielle de ravintsara dans une cuillère à soupe d’huile végétale ou dans du miel. »

« Appliquez sur la nuque et le long de la colonne vertébrale en ayant préalablement frictionné la peau avec un gant de crin ou une brosse », suggère le naturopathe, Romain Vicente.

Attention : « Evitez de l’ingérer sur un support solide (morceau de pain ou pastille neutre) car l’huile essentielle pourrait alors irriter les muqueuses digestives », détaille la naturopathe.

« Ne pas dépasser 7 jours de prise en interne de Ravintsara et demandez l’avis d’un médecin », met en garde Romain Vicente.

Faire une cure de probiotiques pour protéger l’immunité 8/12

Faire une cure de probiotiques pour protéger l’immunité 8-12
Faire une cure de probiotiques pour protéger l’immunité 8-12

Les bactéries de notre intestin participent à la digestion et à la protection de l’organisme contre les agressions extérieures. En effet, l’intestin a un rôle de barrière. Il fait passer les nutriments, vitamines et minéraux dans le sang.

« Mais si l’intestin est irrité par l’alimentation ou par un déséquilibre de la flore intestinale, il devient poreux et laisse passer les bactéries ou les virus dans le sang », décrit la naturopathe.

Pour ne pas tomber malade, si la flore intestinale est perturbée : une cure de probiotiques peut renforcer l’immunité.

« La cure doit durer minimum trois semaines. On l’interrompt, on voit comment le corps réagit et on la reprend si nécessaire » conseille Emmanuelle Perrin.

« Il y a parfois besoin de trois mois de cure pour bien rééquilibrer la flore ».

Boire du jus d »acérola pour avoir la forme 9/12

Boire du jus d'acérola pour avoir la forme 9-12
Boire du jus d’acérola pour avoir la forme 9-12

L’acérola est un des fruits les plus riches en vitamine C.

Pour ne pas tomber malade : consommez de l’acérola sous forme de jus ou de poudre pour booster la forme et renforcer l’immunité.

L’astuce de la naturopathe : « Prendre l’acérola à 11h ou à 17h, car ce sont les moments de la journée où le corps assimile le mieux la vitamine C. La dose journalière maximale est de 500 mg d’acérola, ce qui correspond à environ 120 mg de vitamine C naturelle », révèle Emmanuelle Perrin.

« En cas d’infection, la dose pour être facilement doublée. En cas d’acidité, la prise de vitamine C tamponnée est conseillée, demandez conseil à votre naturopathe ou conseiller en boutique bio », préconise de son côté Romain Vicente.

Dormir dans une chambre fraîche 10/12

Dormir dans une chambre fraîche 10-12
Dormir dans une chambre fraîche 10-12

Un organisme bien reposé lutte mieux contre les agressions extérieures.

Pour ne pas tomber malade : conservez un air intérieur assez frais. « Ne surchauffez pas et aérez votre logement au moins 5 ou 10 minutes par jour, même quand il fait froid », rappelle Emmanuelle Perrin.

L’astuce de la naturopathe : « Diffusez des huiles essentielles d’eucalyptus Eucalyptus radiata pour assainir l’air. Mais pour ne pas trop saturer l »air en molécules, ne les diffusez pas plus de 30 minutes en moyenne », explique Emmanuelle Perrin.

« Les agrumes sont très appréciés en diffusion : le citron pour son action antivirale, la mandarine ou l’orange douce pour apaiser », indique le naturopathe, Romain Vicente.

Attention : Si vous diffusez des huiles essentielles dans la chambre, aérez généreusement la pièce avant de la réintégrer pour la nuit.

« Evitez le globulus et le dives surtout pour les enfant », ajoute Romain Vicente.

Boire suffisamment d »eau par jour pour faire le plein d’énergie 11/12

Boire suffisamment d'eau par jour pour faire le plein d’énergie 11-12
Boire suffisamment d’eau par jour pour faire le plein d’énergie 11-12

Ce n’est pas parce qu’il fait plus froid en hiver qu’on a besoin de moins d’eau qu’en été !

Pour ne pas tomber malade : boire entre un litre et un litre et demi d’eau par jour.

Bon à savoir : « Seule l’eau pure réhydrate vraiment les tissus et les muscles, même si les infusions sont intéressantes pour les principes actifs qu’elles contiennent », précise la naturopathe.

Si vous buvez de l’eau en bouteille : Préférez les eaux qui contiennent le plus faible poids de résidu à sec. « Car si vous absorbez une eau surchargée en minéraux, les reins doivent éliminer cet excès, se fatiguent et puisent l’énergie du corps », déplore Emmanuelle Perrin.

Pour les adeptes des tisanes : optez pour des infusions de thym, bon anti-infectieux, complétés de mauve, de coquelicot ou de calendula.

« Ces plantes ont en effet des propriétés émollientes, c’est-à-dire qu’elles apaisent et détendent les tissus », explique la naturopathe. « Vous pouvez y glisser une cuillère de miel, qui potentialise les effets des tisanes » ajoute-t-elle.

Et le matin ? Choisissez des infusions de menthe ou d’eucalyptus.

Même en hiver, on fait du sport ! 12/12

Même en hiver, on fait du sport ! 12-12
Même en hiver, on fait du sport ! 12-12

Pour rester en forme et ne pas tomber malade, il est important de pratiquer une activité physique régulière tout au long de l’année.

Le conseil de la naturopathe : « A l’automne, on organise des bonnes marches en forêt par exemple pour respirer un bon air sain. Que ce soit pour aller chercher des champignons ou ramasser des châtaignes, c’est de saison et cela permet de rester connecté à la nature ! », révèle Emmanuelle Perrin.

Bon à savoir : « Pratiquer un sport libère dans le cerveau des endorphines, un neurotransmetteur lié au bien-être », explique la naturopathe.

« Une fois par semaine, on mise sur le yoga, le qi gong ou le sunmudo, des pratiques basées sur la respiration qui allient mouvement du corps et connexion à l’instant présent pour entretenir une bonne hygiène vitale », conseille-t-elle.

« En parallèle, ces activités permettent de dénouer la sphère émotionnelle, qui est à l’origine de la plupart de nos maux. On peut aussi la rééquilibrer grâce aux élixirs de fleurs (Bach, Deva, Florénergie gamme sans alcool) », préconise-t-elle enfin.

Source(s):
Merci à Emmanuelle Perrin, naturopathe à Le Vaudoué (Seine-et-Marne) et à Oncy sur Ecole (Essonne)
Merci à Romain Vicente, naturopathe
Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de La Méthode Gruman, 3 mois pour perdre du poids avec la diététique intégrative (éd. Quotidien Malin).
La pharmacie familiale au naturel, Christine Cieur-Tranquard, Edisud, 2009
Votre santé par les plantes, Dr Daniel Scimeca et Dr Max Tétau, Editions Alpen, 2004

Laisser un commentaire