Omar El-Béchir en route pour un troisième mandat

0
32

Les députés soudanais ont soutenu une initiative visant à amender la Constitution pour permettre au président Omar El-Béchir de se présenter pour un troisième mandat lors des élections de 2020.


A lire aussi : Omar el-Béchir, 25 ans de pouvoir

Si la Constitution n’est pas modifiée, M. Bashir, qui est arrivé au pouvoir lors d’un coup d’État en 1989, ne pourra pas se représenter, puisqu’une limite de deux mandats a été introduite en 2005.

En 2016, Omar El-Béchir avait indiqué à la BBC qu’il démissionnerait en 2020.

Le président du Parlement, Ibrahim Ahmed Omar, a déclaré qu’il avait reçu une lettre signée par une majorité de législateurs soutenant un amendement visant à lever la limite de mandat.

A lire aussi : Le Rwanda n’arrêtera pas Omar el-Béchir

Les modifications constitutionnelles proposées donneraient également au président le pouvoir de destituer les gouverneurs élus.

Ibrahim Ahmed Omar a indiqué que la missive émanait de 294 députés de 33 partis politiques.

A lire aussi : L’Afrique du Sud a manqué à ses devoirs en n’arrêtant pas le président Omar el-Béchir

Selon Reuters, une proposition de modification de la Constitution devrait être soumise par le président ou par le biais d’un mémorandum et validé par au moins un tiers des membres du parlement de 581 sièges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.