L’ombre de l’ex-président Yahya Jammeh plane sur le scrutin

0
6

Élections en Gambie … l’ombre de l’ex-président Yahya Jammeh plane sur le scrutin. Pour son scrutin présidentiel, la Gambie utilise un système unique de vote par marbre. Les bureaux de vote ont ouvert en Gambie pour la première élection depuis que Yahya Jammeh a quitté le pouvoir et s’est exilé, en 2017.

Ombre de l’ex-président Yahya Jammeh plane sur le scrutin

L'ombre de Jammeh plane sur le vote des Gambiens
L’ombre de Jammeh plane sur le vote des Gambiens

Six candidats à la présidence, dont le président sortant, Adama Barrow, sont en lice.

L’élection est considérée comme un test décisif pour le pays.

Quelque 960 000 électeurs, soit près de la moitié de la population du pays, sont autorisés à voter.

Le chômage, la relance de l’économie après l’impact de la pandémie de Covid-19 et le retour de M. Jammeh en Gambie ont été les principaux thèmes de la campagne en vue du scrutin.

Il y a de longues files d’attente devant les bureaux de vote, mais de nombreux électeurs ne portent pas de masque ou n’observent pas les autres mesures barrières contre le coronavirus, rapporte Thomas Naadi, de la BBC, depuis Banjul, la capitale.

publication-de-chiffres-errones-peut-destabiliser-la-gambie-societe-civile-locale
publication-de-chiffres-errones-peut-destabiliser-la-gambie-societe-civile-locale

A lire aussi

Le système unique de vote par marbre de la Gambie – introduit en 1965 en raison du taux élevé d’analphabétisme du pays – est toujours utilisé.

À son arrivée dans un bureau de vote, et après vérification de son identité, l’électeur est dirigé vers une série de tambours peints aux couleurs des partis des candidats.

Au sommet de chaque tambour se trouve un tuyau dans lequel l’électeur insère une bille remise par un agent électoral.

Yahya Jammeh s’est exilé en Guinée Équatoriale après sa défaite en 2017.

Yahya Jammeh s'est exilé en Guinée Équatoriale après sa défaite en 2017.
Yahya Jammeh s’est exilé en Guinée Équatoriale après sa défaite en 2017.

M. Jammeh s’est exilé en Guinée Équatoriale après sa défaite surprise en 2017. La semaine dernière, le président Barrow a reçu un rapport gouvernemental sur des abus qui auraient été commis pendant qu’il dirigeait le pays.

Des centaines de témoins ont signalé à la commission chargée d’élucider les présumées exactions des abus commis, selon eux, par des escadrons soutenus par l’État et d’autres violations des droits de l’homme.

Adama Barrow qui brigue donc un second mandat a promis,en recevant le rapport de la commission qui a entendu les témoins, de faire en sorte que justice soit rendue .

Voici les six candidats en lice :

  • Adama Barrow (National People’s Party) est le président sortant.
  • Ousainou Darboe (United Democratic Party) est un avocat. Il a été vice-président de M. Barrow. Son parti faisait partie de la coalition qui a fait tomber Yahya Jammeh. Il se présente à l’élection présidentielle pour la cinquième fois.
  • Essa Mbye Faal est un candidat indépendant. Cet avocat a été conseiller principal du Tribunal pénal international sur le Rwanda. Il se présente pour la première fois au scrutin présidentiel.
  • Mama Kandeh (Gambia Democratic Congress) est arrivée troisième au scrutin de 2016. Il est soutenu par M. Jammeh.
  • Abdoulie Ebrima Jammeh (National Unity Party), enseignant de formation, a dirigé l’autorité de l’aviation civile du pays. Il est candidat pour la première fois.
  • Halifa Sallah (People’s Democratic Organisation for Independence and Socialism) est en train d’exercer son cinquième mandat de député.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here