Oscars 2021 Drunk sacré meilleur film étranger
Oscars 2021 Drunk sacré meilleur film étranger

Oscars 2021. Drunk sacré meilleur film étranger. Réalisé par Thomas Vinterberg, celui-ci prévoyait de faire jouer sa fille, Ida, dans cette aventure arrosée.

Mais la jeune femme a succombé dans un accident de la route au début du tournage. Le film lui est dédié.

Le Danois Thomas Vinterberg lors de son arrivée à la cérémonie des Oscars.

Autre favori à repartir les mains pleines, Thomas Vinterberg dont l’ode à l’alcool Drunk a été couronné meilleur film étranger.

«Cela dépasse tout ce que j’imaginais sauf que j’ai toujours imaginé quand je préparais des discours dans les gares et les toilettes des écoles.

C’est un film qui raconte comment il faut lâcher prise dans sa vie, comme j’ai dû le faire avec ce projet.

Merci à mes producteurs de m’avoir laissé raconter comment quatre ivrognes apprennent à des jeunes à boire», a salué le Danois qui a perdu sa fille au début du tournage.

«Ce film devait célébrer la vie. Ma fille qui devait être dans Drunk. Elle me manque je l’adore. Ida ce film est pour toi, tu fais partie de ce miracle», a-t-il confié en contenant ses larmes.

m3u8-parser

À LIRE AUSSI :

Oscars 2021: Anthony Hopkins meilleur acteur dans The Father

Another round – son titre international – suit quatre amis de toujours, enseignants dans le même établissement à la vie monotone près de Copenhague.

Dont Martin, prof d’histoire dépressif en pleine crise de la quarantaine, joué par la star danoise Mads Mikkelsen.

La petite bande décide alors de s’inspirer d’une théorie attribuée au psychiatre norvégien Finn Skårderud – mais démentie par l’intéressé – selon laquelle l’homme serait né avec un léger déficit de taux d’alcool dans le sang.

Ils boivent alors pour être en permanence à 0,5g d’alcool, du réveil jusqu’au dîner, et consignent scrupuleusement les effets de l’expérience.

Après des premiers résultats encourageants d’une ivresse libératoire, la situation dégénère – même si le film se refuse à la fois au jugement moral ou à toute glorification de l’alcool, et se révèle souvent drôle.

À LIRE AUSSI :

«Drunk est pensé comme un hommage à la vie. Comme une reconquête (Oscars 2021) de la sagesse irrationnelle libérée de toute logique anxieuse, qui recherche le désir même de vivre… avec des conséquences parfois tragiques», avait résumé Thomas Vinterberg à la sortie du film l’an dernier.

La rédaction vous conseille

Par Kafunel avec AFP
Publié le 01/05/2021 à 02:35, mis à jour le 01/05/2021 à 21:36

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here