Portraits croisés de trois athlètes pensionnaires du CIAD

0
183

La rédaction va à la rencontre de trois athlètes qui font couler l’encre. Il s’agit des athlètes Antonio Vieillesse (Ile Maurice) , Amantle Montsho (Botswana) et El Hadji Seth Mbow. Ils sont tous pensionnaires du Centre International d’Athlétisme de Dakar (CIAD). A vos clics, top c’est parti !

Antonio Vieillesse (Ile Maurice)

24/01/1986, 1m74, 71 kg.
 Spécialiste du 400 m haies, 
meilleure performance : 50 ‘’49

Pensionnaire du CIAD depuis trois ans, il a fait ses débuts en athlétisme à l’âge de 12 ans. Il commence par des cross et des courses de 800m avant de se spécialiser sur le 400m haies.

« J’ai pas mal progressé parce que lorsque j’intégrais le centre j’étais entre 51’’ et 53’’. Là, je suis passé de 51’’28 à 50’’49. Mon rêve, c’est de participer aux mondiaux et de devenir un athlète de haut niveau. »

Amantle Montsho (Botswana)

04/07/1983, 1m75. 
Spécialiste du 400 m. 
Meilleure performance : 50’’90

Elle a intégré le centre international d’athlétisme en 2006, année où elle a été sacrée championne d’Afrique.

En 2007, elle est médaillée d’or aux jeux africains. A Addis-Abeba lors des championnats d’Afrique, elle affirme sa grande forme actuelle sur le 400m dames et monte sur la plus haute marche du podium.

« Je me suis préparée avec mon entraîneur depuis décembre pour les championnats d’Afrique. Mon but, c’était d’aller loin et de participer aux jeux olympiques. Je le remercie car il m’a beaucoup soutenue ainsi que mes parents et mon ami qui ne cessent de m’encourager. Mon rêve, c’est de devenir championne du monde. »

El Hadji Seth Mbow

(Sénégal), 02/04/1985, 1m85. 
Meilleure performance : 50’’28

Pensionnaire du Ciad depuis cinq ans, il débute l’athlétisme en 2000. « J’ai tardivement commencé l’athlétisme. Après les championnats d’Afrique junior, j’ai intégré le centre mais je suis encore sociétaire de l’As Douane. Depuis lors, je progresse petit à petit. On se rend compte que les athlètes du Ciad battent leurs records dès la première année. En ce moment, je m’entraîne régulièrement et ça se reflète sur mes performances. Mon rêve le plus cher, c’est d’être champion olympique. Avec les meetings auxquels je vais participer, je pourrai faire les minima. »

Sur le même sujet: Le Centre international d’athlétisme de Dakar serait à la recherche de performance…

Laisser un commentaire