Préservatifs pour se protéger contre le coronavirus. En panique, des Australiens achètent des paquets de préservatifs pour se protéger contre le coronavirus.

Thanh Thai, de Sydney, a partagé une photo de rayons vides après qu’un magasin ait épuisé ses stocks de préservatifs. Sur la toile, elle a écrit en légende de la photo : « Quelqu’un peut-il me dire ce qui s’est passé ? »

La panique des achats survient après qu’un message sur les réseaux sociaux ait encouragé les gens à utiliser des préservatifs pour protéger leurs doigts contre le virus.

Dans une publication Facebook, devenue virale, un internaute conseille en effet d’utiliser ces contraceptifs sur leurs doigts pour se protéger du virus !

A priori, le lien entre coronavirus et préservatifs peut sembler absurde, pourtant de nombreux Australiens l’ont bel et bien appliqué.

Selon un internaute cela pourrait être un nouveau stratagème de marketing.

A lire aussi sur Kafunel:

Préservatifs de panique ! Les supermarchés vidés de leur stock de papier toilette

préservatifs de panique ! Les acheteurs se pressent dans les allées d'une épicerie
préservatifs de panique ! Les acheteurs se pressent dans les allées d’une épicerie

Beaucoup d’australiens font leurs courses par crainte d’une pénurie de nourriture due à l’apparition du coronavirus.

Des images ont montré des étagères vides et des chariots remplis à ras bord dans les grands supermarchés comme Coles et Woolworths.

Le professeur Ian Mackay, spécialiste des maladies infectieuses de l’université du Queensland, a déclaré que les gens devraient avoir jusqu’à deux semaines de nourriture pendant l’épidémie de coronavirus. Cependant, il a déclaré qu’il était important de faire des achats intelligents.

« Nous pouvons avoir un peu de stock, de la nourriture, des aliments secs, des fruits secs, des médicaments – si vous avez des prescriptions, il est bon de les faire remplir maintenant. Nous pouvons avoir un peu d’avance et nous avons encore beaucoup de temps car le virus ne se propage pas encore largement ici », a-t-il déclaré.

Entre-temps, les supermarchés ont été contraints de limiter à quatre le nombre de paquets de rouleaux de papier toilette.

Laisser un commentaire