Qatar ouverture des bureaux de vote pour les premières élections législatives
Qatar ouverture des bureaux de vote pour les premières élections législatives
82 / 100

Qatar est déjà fin prêt pour le vote. C’est l’ouverture des bureaux de vote pour l’élection de l’organe législatif. Les Qataris ont commencé ce samedi à voter pour élire la majorité des membres de leur organe législatif, un scrutin inédit dans ce riche pays du Golfe, ont constaté des correspondants de l’AFP.

Qatar: ouverture des bureaux de vote pour l’élection de l’organe législatif

Les électeurs sont invités à choisir 30 des 45 membres du Majlis al-Choura, un organe consultatif sans grand pouvoir. Jusqu’alors, tous les membres de ce conseil étaient nommés par l’émir Tamim ben Hamad Al-Thani. Les résultats sont attendus dans la soirée.

Des femmes qataries dans un bureau de vote à Doha, le 2 octobre 2021, lors du tout premier scrutin législatif du pays

Les électeurs affluent dans les bureaux de vote où les hommes et les femmes entrent dans des sections séparées

Les Qataris ont commencé à voter samedi lors des premières élections législatives de l’État du Golfe pour les deux tiers d’un Conseil consultatif, un scrutin qui a suscité un débat national sur l’inclusion électorale et la citoyenneté.

Les électeurs affluent dans les bureaux de vote ouverts depuis 08H00 (05H00 GMT) ce matin, et les hommes et les femmes, qui entrent dans des sections séparées, auront jusqu’à 18H00 (15H00 GMT) pour élire 30 des 45 membres du Majlis al-Choura, organe consultatif sans grand pouvoir.

L’émir Tamim ben Hamad Al-Thani, qui règne sur l’émirat, sera chargé de désigner les 15 membres restants, et aura le droit de véto.

Le Conseil est chargé d’approuver notamment le budget de l’Etat, mais n’a aucun contrôle sur les organes exécutifs définissant la politique économique, sécuritaire ou de défense de ce riche producteur de gaz, qui interdit les partis politiques.

28 femmes font partie des quelque 284 candidats qui espèrent être élus dans les bureaux de 30 districts du pays, qui organise depuis plusieurs années des élections municipales.

Reportées à plusieurs reprises avant de se dérouler aujourd’hui

Ces premières élections législatives, approuvées lors d’un référendum constitutionnel en 2003, ont été reportées à plusieurs reprises avant de se dérouler aujourd’hui, tandis que le Qatar doit accueillir la Coupe du monde de football l’année prochaine.

Le Koweït est la seule monarchie du Golfe à conférer des pouvoirs substantiels à un parlement élu, bien que la prise de décision ultime incombe au souverain, comme dans les États voisins.

A lire aussi

Au Qatar, les citoyens ne représentent que 10% d’une population de 2,8 millions d’habitants, et tous ne sont pas habilités à voter.

Une loi limite l’accès aux urnes aux Qataris dont la famille était présente dans le pays avant 1930.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here