Revue de presse du 1er avril 2020 : Les Quotidiens saluent la mémoire de Pape Diouf

0
46
Revue de presse du 1er avril 2020 Les Quotidiens saluent la mémoire de Pape Diouf
Revue de presse du 1er avril 2020 Les Quotidiens saluent la mémoire de Pape Diouf

Les quotidiens reçus mercredi à l’APS saluent la mémoire de l’ancien président de l’Olympique de Marseille (élite française), le Franco-Sénégalais Pape Diouf, décédé mardi à Dakar des suites du Covid.

Sous assistance respiratoire depuis samedi à Dakar, à l’hôpital Fann, il devait être transféré, dans la soirée, à Nice, dans le sud de la France. Pape Mababa Diouf, 68 ans, ancien journaliste, a marqué l’OM de son empreinte. L’ancien journaliste et agent de joueurs était encore très populaire auprès des supporters du club phocéen. Pape Diouf était consultant ces dernières années à la chaîne cryptée française Canal+.

« Pape Diouf perd son dernier match », affiche à sa Une le quotidien L’As, notant que le Sénégal enregistre son premier cas de décès lié au Covid-19.

Sur le plan épidémiologique, le Sénégal a enregistré, mardi, au total 175 cas de positifs au covid-19 depuis l’apparition de la maladie dans le pays. Au total, 40 malades ont été déclarés guéris et 135 sont toujours en observation dans des structures sanitaires du pays.

« Ce maudit virus nous l’a pris (…) », dit Libération, relevant également que le Sénégal a enregistré son premier cas de décès lié au coronavirus après la disparition de l’ancien président de l’OM, Pape Diouf placé sous assistance respiratoire depuis samedi.

A lire aussi Revue Presse du 5 avril 2019 : La Fête de l’Indépendance à la Une des Quotidiens

« Le virus nous prend Mababa », affiche à sa Une Le Soleil. « Pape perd son dernier match », selon Le Quotidien. « Le sommeil du numéro 1 », titre L’Observateur.

Pape Diouf est le « premier cas de décès » au Sénégal lié au coronavirus, souligne La Tribune.

Selon Le Témoin, « Pape Diouf, un Marseillais tombe à Dakar ». Le journal souligne que le monde du sport a rendu un vibrant hommage à « une icône du football mondial ».

Quotidiens saluent la mémoire de Pape Diouf

Le Covid-19 « emporte notre Pape », affiche à sa Une Sud quotidien. Dans ce journal, son ami, le journaliste Mamadou Koumé témoigne :  » (…) Pape était un homme d’une grande chaleur, d’une grande disponibilité et d’une grande générosité ».

« Pape aidait et soulageait, dans la grande discrétion. Il était un assistant social au vrai sens du mot (…) », ajoute Koumé qui a lancé avec Diouf, en 1991 le journal Le Sportif.

Le quotidien Kritik souligne que d’Abéché (Tchad) où il est né, à Marseille en passant par Dakar, « le phénomène Pape Diouf a fait vibrer le monde du football ».

Laisser un commentaire