C'est quoi la radio numérique terrestre, aussi appelée DAB+
C'est quoi la radio numérique terrestre, aussi appelée DAB+

Le DAB+ ou radio numérique terrestre est lancé jeudi à Toulouse et vendredi à Bordeaux. 25 à 30% des Français en profitent désormais. Mais qu’est-ce précisément ? A chaque occasion, l’antisèche du Kafunel vous explique une notion simple pour comprendre l’actualité.

Radio numérique terrestre ou DAB+ est lancé jeudi à Toulouse et vendredi à Bordeaux. (Domaine public)

Toulouse jeudi et Bordeaux ce vendredi! Après Paris et sept métropoles régionales*, des dizaines de radios nationales et locales vont émettre en DAB+ (diffusion numérique via les ondes hertziennes).

« La radio arrive à un stade charnière de son histoire avec le déploiement accéléré de sa diffusion numérique, ce qu’on appelle le DAB +, qui est l’équivalent de la TNT pour la radio, indiquait, en septembre dans une interview au JDD, le président du CSA, Roch-Olivier Maistre. Cette technologie va apporter à l’auditeur une qualité de son et d’écoute supérieure et un confort accru en mobilité. »

Il faut un récepteur compatible

Concrètement, le DAB+ (abréviation de Digital Audio Broadcasting, le + signifiant la norme mondiale utilisée) est le successeur numérique de la FM.

En France, on l’appelle aussi radio numérique terrestre (RNT). Vous pouvez capter le DAB+ partout par les ondes, gratuitement sans abonnement à un opérateur mobile. Mais il faudra un récepteur compatible, dont les caractéristiques sont détaillées ici.

Le site Dab+ explique la raison de la mise en place de cette technologie : « La transmission analogique en FM rencontre de plus en plus ses limites de capacités.

La bande FM est saturée dans plusieurs régions de la France. Alors il n’y a plus de place pour des nouvelles radios et donc le choix des auditeurs reste limité.

En DAB+, plusieurs radios émettent sur une seule fréquence. Ces radios sont groupées dans un multiplex ou ensemble. Un récepteur DAB+ à son tour, divise le signal du multiplex reçu en radios individuelles. De cette manière, il y a plus de radios qui peuvent diffuser leur programme.

Il y a donc plus de choix pour l’auditeur. Par exemple à Lille, 38 radios sont disponibles en DAB+ dont 26 ne diffusent pas leurs programmes en FM. »

Plus de stations et un meilleur son

Parmi les avantages de cette technologie, la radio numérique terrestre offre donc un plus grand nombre de stations par rapport à la FM, un meilleur son, la possibilité de personnaliser plus facilement les contenus, d’avoir accès à leur détail mais aussi d’écouter des radios temporaires.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Après Toulouse et Bordeaux, seront lancés en 2021 les deux multiplex nationaux sur lesquels toutes les stations nationales ­seront présentes. 40% de la population française recevra le DAB+ d’ici à 2023.

« Le DAB+, c’est vraiment l’investissement d’avenir pour les radios, car ça va leur permettre de garder leur indépendance par rapport aux grands acteurs d’Internet », qui contrôlent de plus en plus l’écosystème de l’audio, a précisé à l’AFP Nicolas Curien, chargé du dossier au sein du Conseil supérieur de l’audiovisuel, qui pilote le déploiement de la radio numérique.

* Paris, Marseille et Nice en 2014, Lille, Lyon et Strasbourg en 2018, Nantes et Rouen en 2019.

Lire aussi
– Confinement : qu’est-ce qu’un produit dit « essentiel »?
– Qui sont les « Loups gris » qui vont être dissous par le gouvernement?
– Pourquoi n’y a-t-il que deux partis aux Etats-Unis?

Laisser un commentaire