Le rapport sur les abus commis sous l’ère Jammeh en Gambie remis au président Barrow

0
3
81 / 100

Cérémonie de remise au président Barrow du rapport sur les abus commis sous l’ère Jammeh en Gambie. Le rapport final de l’enquête sur des récits effrayants de torture, de viols et de disparitions forcées qui auraient eu lieu sous le régime de Yayha Jammeh a été remis au président Adama Barrow.

Rapport sur les abus commis sous l’ère Jammeh en Gambie remis au président Barrow

Le rapport final d’une enquête sur les violations présumées des droits de l’homme commises en Gambie pendant les 22 ans de règne d’une main de fer de l’ancien président Yayha Jammeh est remis aujourd’hui au président Adama Barrow.

Gambie : Le rapport sur les abus commis sous l’ère Jammeh en Gambie remis au président Barrow

La publication du rapport avait été retardée parce que certaines sections n’avaient pas été achevées.

Lire aussi sur Kafunel :

Le président dispose d’un mois pour étudier le texte, puis en soumettre des copies à l’Assemblée nationale et au Secrétaire général des Nations-unies et en rendre public un résumé.

Le président devrait également publier une description détaillée de la manière dont le gouvernement prévoit de mettre en œuvre les recommandations du rapport dans les six mois.

L’ancien président Yayha Jammeh est impliqué dans le rapport.

Près de 400 témoins ont livré des récits effrayants de tortures, de viols et de disparitions forcées qui auraient été commis par l’État.

Une cinquantaine de migrants ouest-africains auraient également été tués par un escadron de la mort notoire connu sous le nom de Junglers, qui recevait des ordres directs de l’ancien président Jammeh, et il est probable que ce dernier pourrait être recommandé pour des poursuites judiciaires.

Mais à une dizaine de jours de la première élection présidentielle de l’après-Jammeh, il est certain que la justice pour les victimes de violations des droits de l’homme sera l’un des principaux thèmes de la campagne.

Lire plus

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here