La ville de Rennes (France), dont l’équipe fanion vient de recruter le gardien de but sénégalais Alfred Gomis après le transfert à Chelsea (élite anglaise) de son coéquipier Edouard Mendy, accueille depuis plusieurs années des internationaux sénégalais.

Edouard Mendy dont les qualités avaient été déjà reconnues à Reims (élite française), est devenu un des gardiens qui comptent en ligue 1 française.

Sa participation avec Rennes en Ligue Europa la saison dernière a fini de convaincre les spécialistes du poste, dont Christophe Lollichon, responsable du département des gardiens de but à Chelsea.

Lollichon, également consultant à la chaîne de télévision française Canal Plus, fait partie des responsables qui ont plaidé sa cause pour son recrutement chez les Blues.

Avant Alfred Gomis, deux autres gardiens sénégalais avaient réussi à se faire un nom mais sans atteindre la notoriété du nouveau portier de Chelsea.

Il s’agit du gardien international, Abdoulaye Diallo qui, après avoir joué pendant plusieurs années les doublures, avait été intronisé titulaire au poste au cours de la saison 2017-2018.

Entre temps, il avait eu ses premières sélections avec le Sénégal dont il était devenu le gardien titulaire lors de la CAN 2017. Une blessure contractée après trois journées de compétition du championnat français et l’arrivée du Tchèque Tomas Koubek, furent, entre autres, les raisons de son départ du club de la capitale bretonne.

Après la Turquie où il a eu d’énormes difficultés, Diallo jouera pour cette saison 2020-2021 en D2 anglaise, précisément à Nottingham Forest.

Avant Diallo, le Stade Rennais a eu à bénéficier du concours d’un autre portier sénégalais, Cheikh Ndiaye. Ce dernier a connu son heure de gloire lors d’un match contre le Paris-Saint-Germain, en novembre 2012.

Rennes, terre d’accueil des Lions

Entré en cours de jeu lors d’un match de championnat après l’expulsion de Benoît Costil, il avait permis, grâce à plusieurs arrêts, à son équipe de consolider la victoire (2-1) contre le PSG pourtant en supériorité numérique.

En dehors des gardiens, le Stade Rennais a compté dans ses rangs au moins trois internationaux sénégalais, parmi lesquels Kader Mangane. Arrivé en 2008 à Rennes en provenance de Lens, le défenseur avait été nommé capitaine de l’équipe bretonne de 2010 à 2012.

Après ses débuts professionnels au FC Metz, club partenaire de l’académie Génération Foot, Ismaïla Sarr était devenu un footballeur majeur à Rennes. Il était resté au Stade Rennais pendant deux saisons, soit de 2017 à 2019, avant de battre les records en transfert du club breton en signant à Watford (Angleterre) en 2019, pour 30 millions d’euros hors bonus.

Ancien capitaine des Lions, El Hadj Diouf double Ballon d’or africain en 2001 et 2022, s’est affirmé au Stade Rennais avant de tutoyer les sommets avec le RC Lens, vice-champion de France en 2002.

Formé à Sochaux où il a joué ses premiers matchs en professionnel, Diouf a été recruté en 1999 par le Stade Rennais pour un montant de 5,35 millions d’euros. L’attaquant sénégalais va jouer 28 matchs et marquer un but.

A lire aussi  Rennes craque face à la Lazio Rome …

« Cependant, son passage en Bretagne est marqué par un accident de la circulation en mars 2000’’, lors duquel il conduisait sans permis. Cela lui avait valu de « comparaître devant un tribunal », selon des médias français.

A cause de cet écart de conduite, il avait été prêté avec option d’achat par Rennes au RC Lens dirigé à l’époque par Rolland Courbis en 2000.

Un prêt satisfaisant pour le RC Lens qui avait finalement levé l’option d’achat puisque pour sa première année, Diouf était devenu le premier buteur du club avec huit réalisations en 28 matchs.

Finalement, il a conduit l’équipe lensoise à la deuxième marche du podium en 2001-2002 et a qualifié le Sénégal pour sa première finale de CAN et son premier quart de finale de Coupe du monde.

Laisser un commentaire