81 / 100

Euro 2020/2021. L’Italie souffre mais élimine l’Autriche au bout des prolongations et attend les Diables. Résultat et résumé : Italie 2-1 Autriche.

Italie 2-1 Autriche : Résultat et résumé

On les attendait en quarts de finale, les Italiens seront bel et bien au rendez-vous grâce à leur victoire à l’issue des prolongations face à l’Autriche (2-1).

Incapable de concrétiser pendant le temps réglementaire, la Squadra peut remercier le VAR pour avoir annulé un but hors-jeu d’Arnautovic mais également Federico Chiesa et Matteo Pessina pour leurs buts en prolongations.

Le but de Kalajdžić à sept minutes de la fin aura eu le mérite de relancer le suspense mais le score ne bouge plus. La Nazionale rencontrera la Belgique ou le Portugal en quarts de finale.

Après un début de match assez brouillon, Spinazzola est le premier à tenter sa chance dans un angle difficile après avoir passé Lainer (11′).

Sur un contre éclair lancé par Donnarumma, Insigne rentre dans le jeu et ouvre son pied mais ne parvient pas à inquiéter véritablement Bachmann (14′).

La première très grosse opportunité arrive seulement quelques minutes plus tard lorsqu’un centre de Spinazzola trouve finalement Barella en retrait qui tente sa chance mais doit se heurter au pied de Bachmann (17′).

Après une bonne demi-heure de jeu, Immobile se retrouve dans une très bonne position à l’entrée du grand rectangle et n’hésite pas une seule seconde. Bachmann ne bouge absolument pas et est sauvé par son poteau droit (33′).

►►► À lire aussi :

Très remuant sur son côté gauche, Spinazzola retente sa chance malgré la pression de plusieurs joueurs autrichiens. Sa frappe est déviée, Bachmann ne prend aucun risque et concède le corner (43′). Sur la phase arrêtée, Di Lorenzo saute plus haut que tout le monde mais croise trop sa tentative et place sa tête à côté.

Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score nul et vierge de 0-0. L’Italie peut tout de même se mordre les doigts de ne pas avoir concrétisé ses opportunités.

L’Autriche plus insistante au retour des vestiaires

Dès la reprise, l’Italie se joue à se faire peur. Heureusement pour elle, Arnautovic oublie ses coéquipiers au bout d’un solo de grande classe (49′) et Alaba envoie le ballon juste au-dessus sur un coup franc très bien placé (52′).

Parfaitement lancé en profondeur, Insigne cherche Berardi de l’autre côté mais Alaba revient bien pour envoyer le ballon en corner (56′). Sur celui-ci, Bonucci gagne son duel mais envoie le cuir largement au-dessus.

Dans cette deuxième mi-temps, l’Autriche se montre beaucoup plus offensivement. Sabitzer tente sa chance de loin et voit son tir dévié par Bonucci un petit mètre à côté (62′). Sur le corner, Arnautovic récupère le ballon et alerte Donnarumma qui se couche tranquillement.

Dans la foulée, l’Autriche pense ouvrir le score sur une superbe tête d’Arnautovic qui trompe Donnarumma en touchant d’abord la transversale. Après une bonne minute de flottement, le but est finalement refusé pour une position de hors-jeu de l’attaquant au moment de la passe d’Alaba (65′).

Trois minutes après sa montée au jeu à la place de Verratti, Locatelli prend sa chance mais son envoi passe un bon mètre à côté (71′). Même résultat pour Insigne une minute plus tard sur une frappe enroulée (72′).

Encore une fois percutant sur son flanc gauche, Spinazzola adresse un centre vers Berardi qui tente une reprise acrobatique mais ne cadre pas (83′). Les Autrichiens restent bien regroupés derrière et gardent leur cage inviolée. Les deux équipes vont donc disputer les prolongations.

Chiesa et Pessina, les changements gagnants

De retour sur le terrain, la première opportunité des prolongations est pour Chiesa mais sa frappe est trop centrée (94′).

Le joueur de la Juventus ouvre finalement le score une minute plus tard sur une frappe à bout portant dans le grand rectangle. Rentré à la fin du temps réglementaire, l’ailier italien semble lancer son pays vers la victoire (95′).

Malgré sa volonté, l’Autriche ne parvient plus à inquiéter Donnarumma. Insigne passe tout proche du 2-0 sur un coup franc mais Bachmann se détend parfaitement pour garder son équipe dans le match (105′).

Ce n’est que partie remise puisque Pessina, également monté au jeu, va doubler l’avantage des Italiens sur une frappe croisée dans le grand rectangle. Les jeux semblent faits.

L’Autriche n’abandonne pas

Au début de la deuxième mi-temps de la prolongation, Donnarumma doit se détendre sur une magnifique frappe de loin de Schaub (106′). En position idéale dans le grand rectangle, Sabitzer rate une occasion en or en ne cadrant pas alors qu’il n’était qu’à quelques mètres du but (111′).

Sur un corner, Kalajdžić plonge au premier poteau pour couper la trajectoire et trompe Donnarumma, le suspense est relancé à quelques minutes du coup de sifflet final (114′). Le score ne bouge plus.

Dans la douleur, l’Italie se qualifie donc pour les quarts de finale grâce à des buts de ses remplaçants. Elle y défiera la Belgique ou le Portugal vendredi prochain à Munich pour une place dans le dernier carré de l’Euro.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here