Le retrait du PDS et d’autres formations du projet de la grande coalition de l’opposition dont le lancement est prĂ©vu ce jeudi et les activitĂ©s gouvernementales sont au menu des quotidiens reçus ce 2 septembre 2021.

Retrait du PDS du Projet de la Grande Coalition de l’Opposition à la Une

’’Grande coalition de l’opposition, un projet mort-né’’, affiche Ă  sa Une Le Quotidien. ’’Imbroglio ! C’est le mot qui sied Ă  la confusion qui rĂšgne entre les quatre : Pastef, Taxawu Senegaal, Pds et Pur. En effet, un communiquĂ© circulait dans la soirĂ©e d’hier informant de la cĂ©rĂ©monie de lancement officiel d’une grande coalition de l’opposition ce jeudi (
). Mais voilĂ , sans rĂ©pit, quelques minutes aprĂšs, le parti de Abdoulaye Wade s’en est vite dĂ©marqué’’, Ă©crit le journal.

Revue de presse-divers-sujets-accompagnent-la-persistance-de-la-crise-du-covid-dans-les-quotidiens
Revue de presse-divers-sujets-accompagnent-la-persistance-de-la-crise-du-covid-dans-les-quotidiens

Dans un communiquĂ©, le Parti dĂ©mocratique sĂ©nĂ©galais (PDS) dit s’étonner ‘’de la circulation d’une charte pour la crĂ©ation d’une coalition sous la mention +ont signĂ© le PDS, Taxawu Senegaal, Pastef et le PUR+. Le PDS informe n’avoir signĂ© aucun document Ă  ce propos’’.

’’Sans en ĂȘtre informĂ© officiellement, le PDS a appris qu’une cĂ©rĂ©monie de signature est prĂ©vue ce jeudi 02 septembre 2021, alors que jusque lĂ  des points de dĂ©saccords signalĂ©s par plusieurs partis subsistent et n’ont pas Ă©tĂ© rĂ©solus. Le PDS constate plusieurs jeux dans l’ombre ainsi que des dĂ©tours et subterfuges inutiles qui plombent toute initiative de cette nature’’, mentionne le document.

Revue de presse du 2 septembre 2021

Pour Le Quotidien, ‘’voilĂ  qui signe une autre dissension dans les rangs de l’opposition. Et pas des moindres puisqu’il s’agit du parti de Abdoulaye Wade, le seul Ă  avoir un groupe parlementaire et qui a maillĂ© le territoire national, mĂȘme si entre-temps il a perdu du terrain pour avoir ratĂ© la PrĂ©sidentielle de 2019’’.

’’Alors que tout Ă©tait fin prĂȘt pour procĂ©der dĂšs ce jeudi au lancement de la coalition des quatre grands, le PDS pose les jalons d’une dissension et accuse ses futurs alliĂ©s d’exceller dans des jeux dans l’ombre ainsi que des dĂ©tours et subterfuges inutiles qui plombent toute initiative de cette nature’’, rapporte L’Info qui affiche Ă  la Une ‘’premiĂšres lignes de fracture’’.

Titrologie www.kafunel.com revue de presse 1 Capture
Titrologie www.kafunel.com revue de presse 1 Capture

A lire aussi

C’est ’’l’implosion’’ de la ’’bande des 4’’, estime Le TĂ©moin qui Ă©crit : ’’Le PDS a fait savoir hier qu’il se dĂ©marque des mĂ©thodes utilisĂ©es pour mettre sur pied cette coalition. Diop Decroix et Pape Diop aussi. Les manƓuvres +divisionnistes+ de Khalifa Sall pointĂ©es du doigt’’.

Selon L’As, ‘’Le PDS lĂąche Sonko et cie’’. ‘’Le PDS se retire, Decroix et Pape Diop disent niet’’ Ă  la grande coalition de l’opposition dont le lancement est prĂ©vue ce jeudi, indique Vox Populi.

Pour le journal Source A, ’’le PDS jette du sable dans le couscous de la grande coalition de l’opposition’’. ’’Le PDS, AJ de Mamadou Diop Decroix et Bokk Guis Guis de Pape Diop se dĂ©marquent’’, Ă©crit LibĂ©ration.

Ousmane Sonko et ses alliés vont lancer la Coalition YAW

Le journal EnquĂȘte note que ’’l’accouchement a Ă©tĂ© douloureux. Mais au finish, le bĂ©bĂ© va naĂźtre’’. ’’Aujourd’hui (
), Ousmane Sonko et ses alliĂ©s vont lancer la Coalition YAW (Yemi askan wi). Il est annoncĂ© pour le moment 22 partis et mouvements dont le Pastef, PUR, et Taxawu SĂ©nĂ©gal’’, rapporte la publication.

En politique toujours, Sud Quotidien note que ‘’les investitures pour les prochaines Ă©lections municipales et dĂ©partementales ont plongĂ© l’Alliance pour la RĂ©publique dans une zone de turbulence’’. C’est ‘’l’APR contre l’APR’’, estime Sud.

point-de-presse-du-maire-de-dakar-plateau-lundi
point-de-presse-du-maire-de-dakar-plateau-lundi

A lire aussi

Les quotidiens mettent Ă©galement en exergue la rĂ©union du Conseil des ministres qui a repris, mercredi, aprĂšs une pause d’un mois. ’’Les directives de Macky Sall’’ au gouvernement, affiche Le Soleil qui rĂ©sume : ’’asseoir la solidaritĂ©, l’anticipation et le pragmatisme ; le temps est au travail dans l’efficacitĂ©, la qualitĂ©, l’efficience et la performance’’.

’’Macky Sall presse ses hommes’’ pour la mise en Ɠuvre du plan Orsec et du programme d’emplois des jeunes, selon L’As.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici