Revue de presse du 26 janvier 2018 - Les révélations du procureur de Ziguinchor sur le massacre de Boffa en exergue
Revue de presse du 26 janvier 2018 - Les révélations du procureur de Ziguinchor sur le massacre de Boffa en exergue

Les quotidiens reçus vendredi à l’APS reviennent largement sur les révélations du Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Ziguinchor (sud), Alioune Abdoulaye Sylla sur la tuerie de Boffa-Bayotte dans la région de Ziguinchor (sud) qui a fait 14 morts et plus de 7 blessés le 6 janvier dernier.

« C’est une attaque planifiée et exécutée », selon le procureur de Ziguinchor, écrit à sa une Le Soleil. Le journal renseigne que Alioune Abdoulaye Sylla et le lieutenant-colonel Issa Diack, commandant de la section de recherches de la Gendarmerie nationale, ont tenu hier (jeudi) une conférence de presse pour faire le point sur le massacre de Boffa-Bayotte.

« A Ziguinchor, informe le quotidien national, ils ont, en effet, éclairé la lanterne des gens sur cette douloureuse affaire dont l’enquête n’est pas encore bouclée ». Le procureur de Ziguinchor a déclaré dans Le Soleil que « l’ignoble acte a été +commandité et exécuté par un lieutenant d’une faction ».

Le lieutenant-colonel Issa Diack a de son côté indiqué dans la même publication que : « +des preuves tangibles et avérées+ attestent de l’implication directe de personnes arrêtées et déférées au parquet, dans le cadre de la tuerie de la forêt de Boffa-est (Ziguinchor) ».

La Tribune titre à ce propos : « vingt jours après la tuerie de Bayotte. Des enquêtes à grande vitesse ». Le journal informe que « le procureur de Ziguinchor, Alioune Abdoulaye Sylla a fait savoir hier que +la personne qui est derrière la tuerie de Boffa- Bayotte a été identifiée, arrêtée et envoyée en prison+ ».

Le lieutenant-colonel, Issa Diack a ajouté dans La Tribune : « La Gendarmerie dispose des preuves tangibles et avérées qui aideront à asseoir la conviction du juge sur l’implication ou non d’un mouvement rebelle ».

« Enquête sur la tuerie de Boffa. La vérité sort du maquis », titre Le Quotidien qui indique que « le procureur (de Ziguinchor) accuse le chef d’une faction du MFDC », ( Mouvement des forces démocratiques de Casamance, MFDC, rébellion).

Sur cette affaire, L’As titre de son côté : « La piste du MFDC se précise », en citant le procureur de Ziguinchor selon qui « la tuerie de Boffa Bayotte a été planifiée et exécutée par un lieutenant d’une faction ».

Alioune Abdoulaye Sylla révèle dans l’Obs que : « l’attaque de Boffa a été planifiée et exécutée par une personne bien identifiée ».

Revenant sur la sortie du procureur de procureur de Ziguinchor, Sud quotidien titre : « L’attaque a été exécutée par et sous les ordres de … »

« Enquête sur la tuerie de Boffa-Bayotte. Le MFDC dans la gueule du loup », titre Enquête qui souligne que « le procureur de Ziguinchor enfonce les personnes arrêtées ».

« Le journaliste René Capain aurait-il planifié et exécuté l’attaque du 6 janvier qui a fait 14 tués et 7 blessés dans la forêt de Bayotte ? », s’interroge le journal.

Le journal écrit : « tout porte à la croire. Du moins, si l’o se fie à la déclaration, hier, du procureur de la République près du tribunal de grande instance de Ziguinchor ».

« Tuerie de Boffa : René Capain Basséne et Ampoï Bodian. Des révélations accablantes », renchérit Libération.

Le journal informe par ailleurs que « quatre touristes de nationalité espagnole dont trois femmes ont été enlevés en début d’après-midi entre le village de Karong et Kataba 2 dans la commune Diouloulou (Bignona) par des hommes armés qui violé les femmes avant de libérer ».

« Casamance. Des touristes espagnoles braquées et violées », affiche à sa une Vox Populi, précisant que l’attaque a eu lieu hier après-midi, entre le village de Karong et celui de Kataba 2, près de Diouloulou.

Le journal ajoute : « En provenance de Kafountine, le véhicule transportait 4 Espagnols dont trois femmes. Les assaillants ont emporté plus de 3 millions de francs CFFA, l’armée lance la traque ».

Auteurs : Sources: APS – Kafunel.com

Laisser un commentaire