Émeutes au Sénégal. Une révolte populaire sans leaders politiques ? La situation s’enlise au Sénégal où plusieurs villes du pays s’embrasent après le déchaînement de la violence née de l’arrestation du leader de l’opposition Ousmane Sonko.

Mais auparavant, le pouvoir a procédé à plusieurs dizaines d’arrestations dans les rangs du parti Pastef d’Ousmane Sonko, hommes et femmes, puis dans les rangs des activistes de Frapp France dégage entre autres.

Révolte populaire sans leaders politiques au Sénégal 5 mars

Assane Diouf, Clédor Sène, Guy Marius Sagna étaient jusqu’ici les porte-drapeaux de la résistance face à Macky Sall.

Aujourd’hui arrêtés et détenus depuis près d’une semaine, la rue semble avoir pris le relais de la contestation avec les scènes de pillages de domicile de leaders politiques, d’édifices publics notés depuis trois jours.

A lire aussi

Pour le moment, aucune figure politique ou de la société civile n’est au-devant de la contestation populaire qui gagne du terrain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here