Revue de presse du 21 mai 2020 : Les quotidiens commentent les nouvelles décisions concernant les magistrats

0
18

Les quotidiens parvenus mercredi à l’APS commentent surtout les décisions du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), dont la principale concerne le magistrat Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly, nommé à la tête de la Cour suprême en remplacement du retraité Mamadou Badio Camara.

‘’Macky [Sall] feinte Demba Kandji et promeut Cheikh Tidiane Coulibaly’’, écrit Le Témoin Quotidien.

Le chef de l’Etat, qui dirige le CSM, ‘’a décidé (quotidiens ) de le sortir de l’appareil judiciaire pour l’emmener à la présidence de la République’’, ajoute le même journal, concernant l’ex-président de la cour d’appel de Dakar, Demba Kandji.

Le Conseil supérieur de la magistrature a mis ce dernier à la disposition de la présidence de la République, où il attend d’être nommé à ‘’un poste somme toute prestigieux’’, commente Le Témoin Quotidien, affirmant, comme d’autres journaux, que ce magistrat avait été ‘’pressenti’’ pour diriger la Cour suprême.

L’As estime que ‘’la surprise du chef au cours du CSM d’hier est sans nul doute le remplacement de Demba Kandji par Ciré Aly Ba à la tête de la cour d’appel de Dakar’’ (quotidiens ) .

‘’Autant cette mesure apparaît comme une belle promotion pour Ciré Aly Ba, autant elle se révèle être une mise au placard pour son prédécesseur’’, commente L’As.

‘’Pourtant, il était pressenti pour remplacer le juge Coulibaly au poste de procureur général de la Cour suprême. Conseiller du président de la République ? Ses nouvelles fonctions n’ont pas encore été précisées’’, écrit EnQuête, concernant M. Kandji.

A lire aussi

Cheikh Tidiane Coulibaly devient le premier président de la Cour suprême …

L’une des principales décisions concerne le juge Malick Lamotte, le président par intérim du tribunal de grande instance Hors Classe de Dakar, qui va diriger le tribunal du commerce Hors Classe de Dakar.

‘’Il quitte un poste stratégique pour un autre, car l’attractivité d’un pays peut se mesurer par son tribunal du commerce’’, souligne EnQuête, rappelant que M. Lamotte a jugé d’importantes affaires judiciaires concernant plusieurs personnalités dont l’ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall (quotidiens ) .

‘’Encore deux ans pour couronner une carrière déjà riche’’, lit-on dans Sud Quotidien, qui tient à souligner que le nouveau chef de la Cour suprême partira à la retraite dans deux ans.

Les quotidiens n’oublient tout de même pas la pandémie de Covid-19.

‘’Au rythme où vont les choses, il y a toutes les raisons de s’affoler à cause du coronavirus, qui continue de faire des victimes dans le pays’’, lit-on dans Source A. Ce journal rappelle, sur la base des statistiques du ministère de la Santé, que cette maladie a fait 30 morts au Sénégal.

EnQuête s’intéresse à la ‘’contrefaçon de monnaie’’, à la suite de la saisie à Dakar, par la gendarmerie, d’une importante somme d’argent libellée en ‘’faux billets de banque’’.

C’est ‘’un fléau qui pourrait être préjudiciable à l’économie en créant un déséquilibre entre la masse monétaire et la production de biens et services’’, avertit le journal.

Plusieurs journaux affirment que l’opposant Pape Diop, ancien président de l’Assemblée nationale, et l’ancien ministre Farba Senghor, sont cités dans cette affaire de trafic de ‘’faux billets de banque’’. Mais ‘’les deux ex-compagnons [d’Abdoulaye Wade] nient toute implication dans une activité illégale’’, rapporte EnQuête.

A lire aussi

L’Inde et le Bangladesh se confinent à l’approche du cyclone Amphan

‘’Cités dans une affaire de contrefaçon de billets de banque évalués à 1.291 milliards de francs CFA, le leader de Bokk Gis Gis, Pape Diop, et l’ancien ministre Farba Senghor se sont rabattus sur la presse pour se blanchir’’, lit-on dans WalQuotidien (quotidiens ) .

‘’Dans des communiqués envoyés séparément, les deux anciens [militants] du PDS se disent outrés par les accusations portées à leur encontre’’, ajoute le même journal.

‘’Je suis à la fois surpris, meurtri et profondément choqué par le fait que mon nom ait pu être mêlé à cette affaire que j’ai eu à découvrir en même temps que tout le monde, dans la presse’’, se défend Pape Diop, cité par Tribune.

Selon ce journal, Farba Senghor dit ‘’n’être mêlé ni de près ni de loin à un quelconque trafic de faux billets’’ (quotidiens ) .

Laisser un commentaire