Le chef de l’Etat du Burkina Faso prend contact avec le nouveau gouvernement

0
8
Le chef de l’Etat du Burkina Faso prend contact avec le nouveau gouvernement
Le chef de l’Etat du Burkina Faso prend contact avec le nouveau gouvernement
82 / 100

Au Burkina Faso, le chef de l’Etat prend contact avec le nouveau gouvernement. Roch Marc Christian Kaboré a réuni, ce 1er juillet, le nouvel attelage gouvernemental censé lui permettre de « donner un nouveau souffle » à ses engagements. Le jihadisme fait vivre au Burkina des heures sombres.

Roch Marc Christian Kaboré prend contact, ce 1er juillet, avec le nouveau gouvernement

Début juin, le pays des hommes intègres a subi l’attaque la plus meurtrière de son histoire. A Solhan, une localité de 3000 habitants située au Nord-Est, des hommes armés ont tué en une nuit plus de 150 personnes.

A lire aussi

Dans son discours à la nation, prononcé le 27 juin, Roch Marc Christian Kaboré s’était engagé à prendre des mesures fortes pour contrer les groupes jihadistes.

La tombe de Thomas Sankara à Ouagadougou, Burkina Faso. Dia 14 Sankara tombe photo(
La tombe de Thomas Sankara à Ouagadougou, Burkina Faso. Dia 14 Sankara tombe photo(

C’est dans cet esprit qu’il a notamment limogé Chérif Sy, ministre de la Défense et Ousséni Compaoré, ministre de la Sécurité.

Dorénavant le Chef de l’Etat prend le portefeuille de la Défense et des anciens combattants

Ce dernier est remplacé par Maxime Koné. Comme il l’avait fait en 2015, le président burkinabè a dorénavant pris le portefeuille de la Défense et des anciens combattants. Pour le seconder, il a nommé le colonel-major Barthelemy Simporé.

La formation du nouveau gouvernement est intervenue dans un contexte de contestation. En effet, la semaine dernière, des manifestations contre l’insécurité ont été organisées dans le pays.

Rose-Marie Compaoré, députée (Burkina Faso)
Rose-Marie Compaoré, députée (Burkina Faso)

Les partis de l’opposition envisagent aussi de battre le pavé pour dénoncer « l’incapacité du gouvernement » face à la menace jihadiste.

A lire aussi l’article

Par Kafunel avec APA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here