Ce dimanche, Cristiano Ronaldo a débloqué son compteur avec la Juventus Turin. De bon augure avant le déplacement à Valence, ce mercredi, en Ligue des champions.

«Les buts c’est comme le ketchup, quand ils arrivent, ils viennent tous en même temps», commentait Cristiano Ronaldo en 2010, après avoir mis fin à une longue disette de but avec la sélection portugaise.

Ce dimanche, il a enfin ouvert son compteur avec la Juventus contre Sassuolo (2-0) d’un doublé. Parfait avant d’aller affronter Valence en Ligue des champions.

«J’ai besoin de temps pour m’adapter au football italien. Les gens étaient impatients que je marque. C’est normal, la vérité, c’est que j’ai peut-être été anxieux, je suis humain comme vous. Mais je savais que ça allait arriver», commentait l’intéressé après la rencontre.

Cristiano Ronaldo n’est personne d’autre que le meilleur buteur des 6 dernières Ligue des champions et, surtout, le meilleur buteur de l’histoire de la C1 (121 buts).

Et s’il a rejoint la Juventus, c’est bel et bien pour continuer sur cette lancée. «Il faut que je travaille dur parce que remporter la Ligue des champions, ce n’est pas facile.

J’espère pouvoir aider», avait-il prévenu le jour de sa présentation à la Juve, plus habituée à perdre les finales de C1 qu’à les gagner (deux sacres en 9 finales).

Premier test à Valence, et un stade de Mestalla qu’il connaît bien pour y avoir joué à l’époque, qui parait déjà lointaine, où il jouait à Madrid.

Un groupe relevé

Au défi de marquer, des buts et le club, s’ajoute celui d’un groupe relevé pour Ronaldo et Turin. Car les Bianconeri ont été gâtés en termes d’opposition.

Si les Young Boys de Berne semblent être largement à la portée de la Vieille Dame, Valence et Manchester United, c’est une toute autre histoire. Ce groupe sonne comme un rappel de son passé à Ronaldo.

Avec Valence, club qu’il a affronté pendant 9 ans, on retrouve Manchester United, le club qui où il a explosé et avec qui il a remporté sa première Ligue des champions et son premier Ballon d’Or en 2008.

Une victoire à Valence mettrait les hommes d’Allegri sur le chemin de la qualification. Notons que lors de ses 6 derniers matchs à Mestalla, Cristiano Ronaldo a inscrit 7 buts.

De plus, et si l’on en croit les statistiques, la Juventus devrait sortir de ce groupe puisqu’elle s’est qualifiée 8 fois lors de ses 8 derniers exercices. Ce n’est certainement pas l’arrivée de Cristiano Ronaldo qui devrait changer cette bonne série.

Autre statistique notable, ce Valence-Juventus sera la première confrontation entre les deux équipes, hors matches amicaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here