80 / 100

La saisie d’une importante quantité de faux médicaments et le rejet par l’opposition de la tenue des élections locales en janvier sont les principaux sujets au menu des quotidiens reçus jeudi.

La Police a annoncé mercredi la saisie d’une importante quantité de faux médicaments à la Patte d’Oie Builders, dans la banlieue dakaroise.

’’La Police saisit des tonnes de faux médicaments’’, affiche à sa Une Lii quotidien qui parle de ‘’menace sur la santé publique’’. ‘’La saisie est estimée à plusieurs milliards de francs Cfa. Six personnes arrêtées dont deux pharmaciens’’, selon le journal.

C’est ‘’une saisie record de milliards de francs CFa en faux médicaments’’, selon Vox Populi.

Libération explique comment la Sûreté urbaine a cerné Haï Dong Zhang et ses amis pharmaciens. ‘’’En complicité avec des pharmaciens sénégalais, Haï Dong Zhang avait mis en place un vaste réseau d’importation et de vente de médicaments non autorisés sur le territoire national’’, souligne le journal.

‘’Ce ressortissant chinois qui bénéficie de solides soutiens pour avoir agi de la sorte pendant plusieurs années, travaillait de connivence avec des responsables d’Officine bien connus qui sont convoqués à la Sûreté urbaine de Dakar aujourd’hui’’, écrit Libéartion.

Revue de presse du 31 août 2020 Politique, Économie et d’autres sujets au menu des quotidiens
Revue de presse du 31 août 2020 Politique, Économie et d’autres sujets au menu des quotidiens

‘’Qui protège la mafia des faux médicaments ?’’, s’interroge La Tribune, soulignant que ‘’ce trafic rappelle l’affaire de la saisie par la gendarmerie à Touba Bélél d’une cargaison de faux médicaments et la grace accordée au cerveau Amadou Woury Diallo’’.

Le rejet par l’opposition de la tenue des élections locales en janvier prochain est également abordé par les quotidiens.

Selon L’Info, ‘’l’opposition durcit le ton’’ au sujet de la tenue des élections locales. ‘’Le front de résistance nationale (FRN) s’arc-boute sur sa position et exige de la majorité la tenue des élections municipales et départementales au plus tard en décembre 2021’’’.

Pour Source A, ‘’les membres du FRN n’en démordent pas’’. ‘’Malgré le vote du projet de loi portant report des élections locales jusqu’en janvier 2022, ils rejettent un autre report de ces élections’’, écrit le journal.

Selon le quotidien Kritik, ‘’l’opposition s’accroche à la date de la société civile’’.

‘’Locales en 2021, législatives en 2022, présidentielle en 2024. C’est possible, techniquement faisable, selon le FRN qui estime que toutes les étapes du processus peuvent tenir dans un timing pour permettre la tenue des élections locales en décembre 2021’’, rapporte la publication.

Revue de presse du 22 août 2020 La presse commente la passe d’armes entre les Magistrats Dia et Kane
Revue de presse du 22 août 2020 La presse commente la passe d’armes entre les Magistrats Dia et Kane

Le FRN ‘’prend date’’, selon Le Quotidien qui écrit : ‘’L’opposition campe ses sur positions. Pour elle, des élections locales pourraient être organisées en fin d’année. Elle a expliqué que l’évaluation du processus électoral et l’audit du fichier, entamés depuis le 2 avril dernier, vont prendre 7 mois et 25 jours. Par conséquent, il y aura suffisamment de place pour une élection en décembre 2021’’.

Sud Quotidien met en exergue la Gauche sénégalaise face à ‘’la conquête et l’exercice du pouvoir’’.

Saisie de médicaments et la date des locales à la Une

’’La Gauche sénégalaise est à la recherche du temps perdu, de ses années glorieuses où elle regroupait en son sein l’intelligentsia et était même capable de +faire des rois+. Plongée depuis quelques années dans une léthargie, elle tente aujourd’hui de revenir au-devant de la scène’’, écrit Sud.

L’As fait la ‘’radioscopie’’ d’une ‘’opposition à tête d’hydre’’ avec ‘’les classiques, les néophytes, les jeunes et l’intelligentsia’’.

’’L’alternance générationnelle s’est faite en douceur. L’espace politique sénégalais est composé de personnalités plus ou moins jeunes qui animent le jeu. (….) du côté de l’opposition, ce sont de nouvelles figurent qui ont des trajectoires atypiques contraires à ce qui était constaté jusque-là’’, note le journal.

A lire aussi

Enquête s’intéresse à ‘’l’offensive de Khalifa Sall’’ et écrit : ’’D’habitude calme, pondéré et mesuré dans ses prises de position, il a durci le ton’’.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here