Salah vs Mané : Quel guerrier de Liverpool va remporter la CAN ?

0
206

Salah vs Mané : Quel guerrier de Liverpool va remporter la CAN ? Le Sénégal et l’Egypte s’affrontent ce dimanche en finale de la CAN, avec au sommet de l’affiche l’opposition entre les deux stars des Reds.

Salah vs Mané : Quel guerrier de Liverpool va remporter la CAN ?

salah-mane2
salah-mane2

Tout d’abord, à l’heure du déjeuner, les Reds reprendront la compétition à Anfield, en accueillant Cardiff City au quatrième tour de la FA Cup.

Ce match devrait voir le retour tant attendu d’Harvey Elliott (et peut-être aussi de Thiago Alcantara), et pourrait bien donner aux fans des Reds un premier aperçu de Luis Diaz, la nouvelle recrue du club en provenance de Porto.

Dimanche est une sacrée journée pour Liverpool.

À ne pas rater

Et puis, dans la soirée, il y aura la suite. Mohamed Salah contre Sadio Mané. L’Égypte contre le Sénégal, une finale pour la gloire de la Coupe d’Afrique des Nations.

Des retrouvailles au sommet

« C’est excitant ! », souriait Jurgen Klopp vendredi. Le patron des Reds sera attentif, c’est sûr, alors que deux de ses stars s’affrontent sur la plus grande scène.

Le groupe WhatsApp des joueurs de Liverpool, comme vous pouvez vous en douter, a déjà commencé à bourdonner en prévision de l’affrontement. « Y aura-t-il une poignée de main ? », se demande un message, avec humour, bien sûr.

Bien sûr qu’il y en aura une. On parle beaucoup de la relation entre Salah et Mane, mais c’est souvent exagéré.

finale can 2021 - mane vs salah
finale can 2021 – mane vs salah

Ils sont amis et coéquipiers. Ils ont été photographiés ensemble après leurs quarts de finale respectifs et ils s’embrasseront chaleureusement avant et après la finale de dimanche, quel que soit le résultat.

Il est amusant, maintenant, de se rappeler le message de Mané avant le tournoi à Salah et Naby Keita, le troisième du trio de Liverpool pour l’Afcon.

Il savait, n’est-ce pas ?

« Malheureusement, je ne peux pas jouer contre deux équipes en finale », a déclaré Mane, souriant d’une oreille à l’autre, dans une vidéo publiée par la Confédération africaine de football (CAF) le mois dernier.

« Je ne sais pas si ce sera l’Égypte ou la Guinée, mais… un à zéro, n’importe laquelle ! »

Nous verrons bientôt s’il est vraiment un diseur de bonne aventure.

Deux leaders à leur manière

Le Sénégal n’a toujours pas remporté la CAN dans son histoire, s’étant incliné deux fois en finale en 2002 et 2019, mais la forme de Mane, ainsi que la présence d’autres joueurs de haut niveau comme Edouard Mendy (Chelsea), Idrissa Gana Gueye (Paris Saint-Germain) et Kalidou Koulibaly (Naples), leur permet d’aborder dimanche en tant que favoris.

Il faudrait cependant être courageux pour ne pas tenir compte de Salah et de l’Égypte, sept fois vainqueurs.

Ils ne sont peut-être pas aussi flamboyants que d’autres équipes de la compétition, mais ils ont fait preuve d’une remarquable résilience, remportant les tirs au but contre la Côte d’Ivoire et, jeudi soir, contre le Cameroun, pays hôte, tout en éliminant le Maroc en prolongation en quart de finale.

En la personne de Salah, ils ont le meilleur joueur du continent, quelqu’un au sommet de son art, qui ne cesse de chercher des buts, des victoires, des médailles et des récompenses individuelles.

Un triomphe continental aiderait certainement, en ce qui concerne ce dernier point. On a été très surpris – et notamment l’intéressé lui-même – lorsque Salah n’a obtenu que la septième place sur la liste du récent Ballon d’Or.

Cependant, le succès avec l’Égypte et avec Liverpool, où il est toujours en course pour quatre compétitions et en passe de remporter un troisième Soulier d’or de Premier League, le rendrait impossible à ignorer cette fois-ci.

Quant à Mane, c’est un personnage légèrement différent de Salah, même si sa nature joviale ne doit certainement pas être confondue avec un manque de dynamisme ou d’ambition.

Comme Salah avec l’Égypte, il est, selon les mots de Klopp, « le leader absolu » du Sénégal, et il sait l’accueil qui l’attendra chez lui, s’il revient avec le gros lot.

Il est déjà un héros, mais une médaille cimenterait son statut de plus grand joueur de l’histoire de son pays.

Klopp : « Ces deux garçons sont de vrais guerriers »

Ce sont des choses importantes, et il était intéressant d’entendre Klopp parler des répercussions potentielles pour Liverpool, une fois que les joueurs seront de retour sur la côte la semaine prochaine.

« De toute évidence, il n’est pas si facile de regarder le match maintenant », a-t-il déclaré aux journalistes vendredi. « Parce que nous savons que l’un d’entre eux sera certainement très heureux après le match, et l’autre beaucoup moins.

« Mais toutes les expériences que ces garçons acquièrent dans ces situations vont nous aider. A court terme ? Je ne suis pas sûr, mais à long terme, c’est certain.

« Cela les aidera aussi. Ils sont les superstars de leur pays, donc la pression sur leurs épaules est énorme, et je suis vraiment fier de la façon dont ils la gèrent.

« Ces deux garçons sont de vrais guerriers. Ce sont des joueurs expérimentés et de vrais leaders. Et maintenant, ils sont tous les deux en finale. »

Cette confrontation promet d’être intrigante et il ne serait pas surprenant que l’un d’entre eux ou les deux se montrent à la hauteur. La grande scène, après tout, est faite pour les grands joueurs.

Mane a déjà marqué trois fois dans le tournoi, dont le but décisif lors de la victoire de mercredi contre le Burkina Faso, tandis que Salah a marqué deux fois, et a transformé le penalty décisif lors de la victoire en huitième de finale contre la Côte d’Ivoire.

Klopp a regardé ce match à la maison et a souri quand GOAL lui a demandé vendredi s’il était convaincu que Salah allait marquer.

« Je sais que Mo n’avait aucun doute, alors pourquoi devrais-je en avoir ? », a-t-il répondu.

Dimanche, bien sûr, ne sera pas le dernier affrontement à fort enjeu entre Mane et Salah cette année.

En mars, le Sénégal et l’Égypte s’affronteront dans un barrage aller-retour pour la qualification à la Coupe du monde. Tout comme en Europe, où l’un des deux pays, le Portugal ou l’Italie, sera absent, il y aura au moins un poids lourd africain absent au Qatar.

Mais cela, c’est un souci pour un autre jour. Pour l’instant, les regards sont tournés vers Yaoundé. Le destin nous appelle et la gloire nous attend.

Laquelle des superstars de Liverpool gardera le sourire ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here