Sédhiou forme près de 20 jeunes en administration économique

0
19
84 / 100

Une session de formation sur l’animation économique s’est ouverte jeudi à Sédhiou (sud), avec la participation d’une vingtaine de jeunes, dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Investissement pour de nouvelles opportunités d’emplois » (INOE), a-t-on constaté.

Sédhiou forme près de 20 jeunes en administration économique

A l’initiative de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), le projet vise à contribuer à la densification du tissu industriel local autour de l’agropole sud pour la création d’entreprise et d’emplois durables, notamment dans le secteur de la transformation agro-industrielle des produits locaux à forte valeur ajoutée comme l’anacarde et la mangue.

Marche du 5 mars La guérilla s’installe à Sédhiou
Marche du 5 mars La guérilla s’installe à Sédhiou

Dans cette perspective, il compte mettre en place, dans chacun des 9 départements de ses 3 régions d’intervention ( Ziguinchor-Sédhiou-Kolda ), un réseau d’animation économique territoriale pour servir de cadre permanent d’échange et de dialogue entre autorités territoriales, organisations du secteur privé local et projet, programme et partenaires de développement.

En collaboration avec l’ONUDI

Dans cette optique, le Conseil départemental, en collaboration avec l’ONUDI, ont posé des jalons qui consistent à renforcer les capacités techniques d’intervention et d’accompagnement des entreprises à travers un transfert d’outils de compétences et de la méthodologie d’animation économique au niveau local.

Manipulation+
Manipulation+

Le choix de Sédhiou est justifié par son potentiel en ressources naturelles, la présence de l’expertise et des ressources humaines, a expliqué le président du Conseil départemental de Sédhiou, Boubacar Biaye.

M. Biaye, par ailleurs député à l’Assemblée nationale,  » pour que ce projet soit opérationnel, la communauté doit s’approprier de ce programme pilote lancé dans notre région ».

Connaissances des animateurs économiques

Selon lui, « la réussite de ce projet sera la réussite de toute une nation « .

Graphique
Graphique

« Notre créneau, c’est renforcer le niveau de connaissances des animateurs économiques sur les opportunités existantes dans l’environnement des affaires locales et de maîtrise de la notion d’entreprise », a déclaré Aboubacar Dieng, l’expert chargé du développement économique de l’ONUDI au Sénégal.

A lire aussi

Laisser un commentaire