Sénégal marche vers la revalorisation du Smig et du Smag (communiqué)

0
399

Un protocole d’accord relatif à la revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) a été signé, lundi à Dakar, par les organisations syndicales et patronales, a appris l’APS.

Selon un communiqué du ministère du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les Institutions, ce protocole d’accord est la résultante de « négociations entamées il y a deux ans, entre les organisations syndicales et patronales les plus représentatives » du Sénégal.

Le protocole d’accord signé par les secrétaires généraux de la CNTS, de l’UNSAS, de la CSA et de la CNTS/FC et les présidents du CNP et de la CNES, se veut « favorable à la revalorisation du SMIG ».

Le SMIG horaire, actuellement de 209,10 francs CFA, devrait ainsi passer à 302, 890 francs CFA à compter du 1 er juin 2018, pour passer à 317, 313 francs CFA à compter du 1 er janvier 2019 et à 333, 808 francs CFA à compter du 1 er décembre 2019, renseigne le communiqué.

Pour sa part, le SMAG sera porté à « 213,92 francs CFA à compter du 1 er juin 2018 alors qu’il était à 182,95F jusque-la ».

Les services du ministère font noter que « la dernière augmentation du SMIG horaire et du SMAG remonte à 1996, soit à plus de vingt ans », signalant que les partenaires sociaux, dans le cadre du protocole d’accord signé en 2015 et portant sur les cahiers de doléances de 2013, « avaient retenu le principe de revalorisation des salaires minima ».

La commission mixte mise en place, à cet effet, avait entamé ses travaux en février 2016, ajoutent-ils.

En outre, le SMIG mensuel, qui était de 36 243 francs CFA depuis 1996, va passer à 52 500 francs CFA à compter du 1 er juin 2018 , puis à 55 000 francs CFA à partir du 1 er janvier 2019 pour atteindre enfin 58 900 francs CFA à compter du 1 er décembre 2019, a signalé le communiqué.

Laisser un commentaire