Son médecin lui mentait depuis… 38 ans qu’elle souffrait d’une malformation cardiaque

0
11
82 / 100

Pendant 38 ans à Manosque, son médecin lui a fait croire qu’elle était malade et souffrait d’une malformation cardiaque. En 1984, un docteur diagnostique une grave maladie cardiaque à Marie. Lorsqu’il part à la retraite, on explique à la patiente que tout était faux.

Son médecin lui mentait depuis… 38 ans

A Manosque, en 1984, une jeune femme apprend à tort qu’elle souffre d’une malformation cardiaque. Lorsque le médecin part en retraite des années après, elle découvre que son cœur est sain.

À 17 ans, elle souffrait de palpitations. Elle se rend, seule, sans ses parents, chez un spécialiste. “Il me met du gel entre les seins pour pouvoir faire l’échographie.

Il prend à la fin un papier et me caresse longuement la poitrine pour m’essuyer. C’était à mes yeux un geste anodin”, raconte-t-elle à La Provence.

« C’était à mes yeux un geste anodin » »

Puis l’impensable tombe, le docteur lui dit qu’elle souffre d’une cardiomyopathie, une maladie qui touche le muscle cardiaque et réduit l’irrigation du sang.

Pendant 38 ans, son médecin lui a fait croire qu’elle était malade
Pendant 38 ans, son médecin lui a fait croire qu’elle était malade

A lire aussi

“Je devais prendre un traitement à vie. J’étais jeune et condamné à mort”, se souvient-elle

« Des jours de mensonges et de douleur »

Marie doit lui rendre visite une fois par mois. “À chaque fois il me posait des questions sur mes pratiques sexuelles.”

Lorsqu’il apprend qu’elle est enceinte, il se met en colère et lui conseille fortement d’avorter pour éviter de se mettre en danger.

Il était trop tard pour suivre ses conseils mais une fois l’accouchement réalisé, il se rend dans sa chambre et lui dit que son fils est lui aussi malade.

A lire aussi

À tort bien sûr mais Marie n’a “jamais voulu avoir d’autres enfants. Cette expérience a été traumatisante”, selon elle.

Lorsqu’il part à la retraite, son successeur réalise tous les examens et conclut que le cœur de Marie va très bien et qu’il n’a jamais été malade.

Moitié des jours passé sur cette terre auront été des jours de mensonges et de douleur

Un choc pour Marie qui ne se remet pas d’avoir été flouée aussi longtemps, “la moitié des jours que j’ai passé sur cette terre auront été des jours de mensonges et de douleur”.

Elle a décidé en juillet dernier de porter plainte pour agression sexuelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here