Revue de presse du 8 novembre 2021 : Le Suicide d’un médecin-dentiste et la mort de ses trois enfants à la Une

0
45
revue_presse
revue_presse
88 / 100

Les quotidiens reçus lundi 8 novembre 2021 à la rédaction mettent en exergue le suicide d’un médecin-dentiste qui a tué ses trois enfants avant de se donner la mort, une tragédie qui n’occulte pas pour autant l’intérêt des journaux pour les élections locales de janvier 2022.

Suicide d’un médecin-dentiste et la mort de ses trois enfants à la Une 

Revue de presse du 8 novembre 2021 : Le Suicide d’un médecin-dentiste et la mort de ses trois enfants à la Une 1

Enquête ouvre sur le suicide du Docteur Falla Paye et la mort de ses trois enfants. ‘’Avant de se donner la mort, il a administré une injection mortelle à ses trois enfants. La veille, Falla Paye disait être à Mbour avec sa petite famille. La lettre terrible d’adieu du chirurgien-dentiste’’, écrit le journal qui affiche à sa Une ‘’Folie meurtrière’’.

’’A Sacré-Cœur, la journée s’est figée hier sur un acte aussi triste qu’inédit, dans un pays où une telle scène de tuerie est exceptionnelle. C’est une fin tragique pour le médecin, Dr Falla Paye, et ses enfants. Ce chirurgien-dentiste s’est donné la mort, hier à Sacré-Cœur, après avoir assassiné ses trois enfants en leur administrant des substances toxiques’’, rapporte Le Quotidien.

Revue de presse - Fonds d'Appui et de Développement de la Presse (FADP)Capture
Revue de presse – Fonds d’Appui et de Développement de la Presse (FADP)Capture

‘’Horreur à Sacré-Cœur’’, dit L’As qui rapporte que ‘’le médecin Falla Paye tue ses trois enfants et se suicide’’. ‘’Digérant mal le divorce d’avec son épouse, le dentiste injecte une piqûre mortelle à ses deux filles et son fils, et se donne la mort’’, indique le journal qui ajoute qu’il a laissé une ‘’longue lettre incendiaire à son ex-femme (…) médecin gynécologue’’.

Revue de presse du 8 novembre 2021

France-Telecom plant taken on April 26, 2011 in Merignac, southern France. It is the latest in a series of suicides at France Telecom, where more than 30 reported suicides in 2008 and 2009 . AFP PHOTO /PHOTO PATRICK BERNARD / AFP PHOTO / PATRICK BERNARD
France-Telecom plant taken on April 26, 2011 in Merignac, southern France. It is the latest in a series of suicides at France Telecom, where more than 30 reported suicides in 2008 and 2009 . AFP PHOTO /PHOTO PATRICK BERNARD / AFP PHOTO / PATRICK BERNARD

Selon Libération, ‘’Falla Paye a injecté ou fait boire une substance toxique à ses trois enfants, samedi, avant de se donner la mort. Il a été retrouvé à côté d’un cendrier rempli de mégots de cigarettes, les veines sectionnées’’, entre autres ‘’révélations’’ du journal sur cette ‘’horreur’’ qui s’est déroulée au cabinet dentaire ‘’Diaraff Falla Paye’’ de Sacré-Cœur.

L’Observateur livre ‘’le récit glaçant d’une tragédie familiale’’. ‘’Un crime passionnel ?’’, s’interroge Sud Quotidien qui note qu’un médecin ‘’tue ses trois enfants et se donne la mort’’.

Cette tragédie n’occulte pas l’intérêt des quotidiens pour les élections territoriales de janvier 2022.

Un prêtre catholique se suicide à Dakar pour cacher sa relation amoureuse
Un prêtre catholique se suicide à Dakar pour cacher sa relation amoureuse

Ainsi, Sud Quotidien signale qu’après les rejets en cascade de ses listes de candidats, la coalition Yewwi askani wi (opposition) ‘’se braque’’. En conférence de presse, samedi, elle a accusé le pouvoir d’être derrière cette manœuvre et a annoncé des recours devant les juridictions compétentes.

La coalition Yewwi askan wi ‘’dénonce et annonce le dépôt des recours’’, souligne Le Quotidien. ‘’ Les leaders de Yewwi askan wi ont dénoncé, samedi, le +sabotage+ et la +forfaiture+, après le rejet de plusieurs de leurs listes. Ousmane Sonko, Khalifa Sall et Cie annoncent des recours, dès ce lundi, et promettent de faire face au pouvoir’’, écrit la publication qui affiche à la Une ‘’rejet des listes, recours à la colère’’.

La-Revue-de-presse-2
La-Revue-de-presse-2

A lire aussi

Selon Walfadjri, ‘’l’opposition dite radicale réunie sous la bannière de la coalition Yewwi Askan wi a dénoncé, le week-end dernier, la série de rejets de ses listes’’.

‘’Elle a également déploré la convocation de Barthélémy Dias. Ousmane Sonko, Khalifa Sall et Cie ont appelé à la mobilisation. En face, la coalition au pouvoir appelle à la riposte’’, écrit Walf.

Concernant Barthélémy Dias, Kritik note que ‘’le Procureur général dépolitise son dossier’’.

Dans un communiqué rendu public samedi, le Procureur général a indiqué que la convocation de Barthélémy Dias, le 10 novembre, devant la 3eme chambre correctionnelle de la Cour d’appel ’’n’a rien à voir’’ avec sa désignation comme candidat de la coalition ’’Yewwi askan wi’’ à la mairie de Dakar pour les élections locales du 23 janvier 2022.

Revue de presse du 30 juin 2021 Capture
Revue de presse du 30 juin 2021 Capture

Selon lui, ’’cette citation à comparaître n’est que la suite normale du renvoi de l’affaire à la date du 10 novembre 2021 fixée depuis l’audience du 07 juillet 2021’’. Pour le Procureur général, ’’il est donc clair que cette audience, connue de Barthélémy Diaz et de ses conseils depuis le 07 juillet 2021, n’a rien à voir avec sa désignation comme candidat de ladite coalition à la Ville de Dakar intervenue récemment’’.

Abdoulaye Diouf Sarr, candidat de BBY à la mairie de Dakar déclare

Du côté de la majorité, L’Info met en exergue ‘’’la contre-attaque foudroyante de Bennoo Bokk Yaakaar’’. Dans le journal, Abdoulaye Diouf Sarr, candidat de BBY à la mairie de Dakar déclare : ‘’Certains partis ou coalitions de partis de l’opposition souffrent d’une faible représentativité au niveau national, mais plus inquiétant encore, leurs représentants trainent des carences notoires en matière de maîtrise du calendrier électoral’’.

Selon Lii quotidien, ‘’Bennoo Bokk Yaakaar fait bloc’’ derrière Abdoulaye Diouf Sarr, son candidat à la mairie de Dakar.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here