Le nombre de décès liés à la Covid-19 en Afrique est de 13456 soit un taux de 2,2% sur un total de 610807 personnes infectées, a indiqué mercredi, Docteur Benjamin Djoudalbaye, chef de Division Politiques, Diplomatie de la Santé et Communication au Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies.

’’En Afrique, nous sommes au 14 juillet 2020 à quelque 610807 de cas de Covid 19, 13456 décès soit un taux de 2,2 % et 305861 guérisons’’, a souligné Docteur Benjamin Djoudalbaye.

Covid-19 Un taux de létalité de 2,2% en Afrique (Médecin)
Covid-19 Un taux de létalité de 2,2% en Afrique (Médecin)

A lire aussi  La BCEAO abaisse ses taux directeurs de 50 points de base

Il intervenait mercredi depuis Addis Abéba à la table ronde virtuelle sur le thème ’’Couverture médiatique de la Covid-19 : Mesures sociales et de Santé Publique-Intérêts, besoins et obstacles pour les journalistes d’Afrique Francophone’’.

’’36 pays en Afrique sont à moins de 5000 cas contre 7 pays qui sont entre 5000 et 10000 cas et 10 pays qui ont cependant dépassé 10000 cas. Seul un pays n’a pas encore enregistré de cas à savoir la république arabe sarahouite’’, a t-il fait part.

taux de létalité de 2,2% en Afrique (Médecin)+
taux de létalité de 2,2% en Afrique (Médecin)+

La table ronde a été organisée par Africa CDC Afrique (Centre Africain de Contrôle et de Prévention des maladies, une division technique de l’Union Africaine, en collaboration avec Global Health Advocacy Incubator, une ONG qui soutient les organisations de la société civile qui défendent les politiques de santé publique réduisant la mortalité et la maladie) et DB Consulting Senegal (Agence de Relations publiques).

Taux de létalité de 2,2% en Afrique par Covid-19

Expliquant la situation de la pandémie en Afrique, Docteur Benjamin Djoudalbaye a souligné que ’’la croissance explosive des cas de Covid-19 observée dans d’autres parties du monde ne s’est pas encore matérialisée en Afrique du fait de la jeunesse relative de la population, des mesures décisives prises rapidement pour ralentir la transmission’’.

A lire aussi Faux, le taux de dépigmentation au Sénégal n’est pas entre 62 et 72 %

Néanmoins, a-t-il noté, ’’les États membres de l’UA peuvent entrer dans une phase de transmission plus rapide de la maladie car le faible nombre de cas observés peut ne pas refléter la prévalence réelle de l’infection’’.

En outre, le chef de Division Politiques, Diplomatie de la Santé et Communication au Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies (CACM) a suggéré ’’de suivre les données sur la manière dont les mesures sociales et de santé publique SSP répondent au contexte et aux besoins locaux liés à la COVID-19, et déterminer quand et comment les lever de manière à concilier la protection des vies et des moyens d’existence’’.

schema-mortalite
schema-mortalite

A lire aussi  Infographies. Taux de réussite record au BAC 2020: Comparez les résultats année par année

Via la plateforme Zoom, la conférence a offert aux journalistes une occasion d’échanger des idées et astuces de reportages avec leurs confrères et les experts reconnus qui mènent la lutte contre la pandémie.

Le but visé était d’aider non seulement les journalistes à mieux comprendre l’importance des mesures sociales et de santé publique, mais aussi permettre aux participants de partager des idées et astuces de reportages.

Laisser un commentaire