Il ne s’agit pas d’une simple spéculation des acteurs du secteur, mais d’un bilan inscrit dans différents rapport des établissements de Breton Wood (Banque mondiale et FMI) ainsi que du dernier White paper de Jumia Cameroun sur le mobile en Afrique. Les chiffres présentés dans ces différents documents font état de ce que le pays des Lions Indomptables a doublé son volume téléphonique en moins de 02 ans dépassant ainsi la moyenne africaine.

A lire aussi: Le rôle de la contribution du Mobile au PIB au Cameroun en 2017 (Interview)

Avec un taux de pénétration de 90% en 2017, le mobile se positionne comme un outil de communication naturel et indispensable au Cameroun. Le nombre d’abonnés mobiles a connu une croissance astronomique ces dernières années et sa pénétration a augmenté de 10%, passant ainsi de 80% en 2016 à 90 % en 2017.

La disponibilité de téléphones à bas prix a permis à tous camerounais de détenir un téléphone mobile. Avec une augmentation constante de téléphones abordables entrant sur le marché camerounais et, en prenant en compte la trajectoire de croissance entre 2016 et 2017 (31%), il est possible que d’ici la fin de 2018, la pénétration atteigne 100% d’abonnements mobiles.

“Sur une population totale de 24, 37 millions, l’on estime à 22 millions le nombre d’abonnés au mobile au Cameroun”. C’est que l’on peut lire dans ce fameux rapport de Jumia publié et présenté à la presse il y a quelques semaines dans la ville de Douala. Ce guide puisqu’il convient de l’appeler ainsi, dresse le bilan du secteur des télécommunications au cours d’année écoulée notamment sur le plan du mobile.

De commun accord avec d’autres rapports tels que mentionnés plus haut et relevant des organismes de Breton Wood, le White paper de Jumia nous révèle que 90% de la population du Cameroun est abonné au mobile pendant que seul 25% ont accès à internet sur l’ensemble du territoire national. Il va d’ailleurs plus loin dans son analyse en nous expliquant que les smartphones occupent la tête de peloton.

En effet, sur les 22 millions d’abonnés au mobile tel que présenté par les experts qui interviennent dans le document y relatif, on compte 96% qui utilisent le smartphone contre seulement 4% pour les features phones (Téléphones à usage simple).

Le smartphone va s’envolant!!!!!!!

S’il est clair et connu de tous que les smartphones deviennent de plus en plus prisés par les consommateurs de téléphones, il est également évident qu’il va devenir unique au monde dans les prochaines années.

C’est l’avis de nombreux experts et acteurs du secteur des télécommunications qui estiment que le taux de pénétration au smartphone sera de 100% au Cameroun d’ici 2025 au plus tard. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cet état de choses notamment les fonctionnalités et la simplicité de ces appareils qui évoluent avec le temps.

Voilà à quoi va ressembler le smartphone du futur

Plus besoin de chargeur, quasi incassable, holographique, le smartphone du futur sera bientôt entre vos mains. Apparu dans les années 90, le téléphone portable est l’objet de notre quotidien qui a connu le plus d’innovations depuis sa création.

Bien plus qu’un simple téléphone, le smartphone n’a eu de cesse de multiplier : les fonctionnalités, intégrant appareil photo, caméra, GPS, agenda, connexion 3G puis 4G. Les progrès ont été fulgurants et il serait légitime de penser qu’une technologie qui a évolué aussi rapidement va forcément finir par atteindre sa limite, et pourtant non.

Flexibles à l’extrême, ultra légers, incassables

La technologie flexible, dont Samsung est un des fers de lance, permettra bientôt de créer des écrans 5 pouces ajustables en bracelet. Celui-ci s’adaptera autour de votre poignet mais pourra également revenir facilement à sa position plate classique. Vous pourrez choisir de porter votre smartphone comme une montre ou de le laisser dans votre poche. Ultra fin, celui-ci sera également ultra léger.

Publicités

Laisser un commentaire