Terme-Sud attribué à l’armée presse du 09 octobre 2020. La presse quotidienne de ce vendredi s’est appesantie sur la décision du chef de l’Etat d’octroyer à l’armée 15 hectares de Terme-Sud, un quartier de Dakar d’où d’anciens militaires et leurs familles ont été récemment déguerpis, à la suite d’une décision de justice favorable à la Coopérative militaire de construction (COMICO).

Selon Vox Populi, la décision a été annoncée par le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, lors de l’ouverture d’un cours d’état-major.

‘’Désormais, tout le titre foncier de Terme-Sud va revenir à l’armée. Une décision prise par le président de la République’’, a lancé M. Kaba.

‘’Macky [Sall], la surprise du chef’’, commente L’Observateur au sujet de cette décision du chef de l’Etat, qui a choisi ainsi de trancher un vieux conflit foncier qui opposait des militaires à la retraite aux membres de la COMICO.

Le journal affirme qu’‘’en restant dans son rôle de ‘Père de la nation’, Macky Sall a renvoyé dos à dos toutes les parties qui convoitaient le site : la COMICO, la Coopérative des habitants de Terme-Sud et la commune de Ouakam, qui avait bouclé un projet de lotissement du site litigieux.

L’Observateur précise que ‘’le site sera affecté au commandement (les armées) pour l’érection d’un cantonnement’’, mais ‘’surtout pour permettre aux armées d’avoir l’espace nécessaire pour la construction d’un état-major, avec toutes les commodités’’ qu’il faut.

L’octroi des 15 hectares de Terme-Sud à l’armée est l’objet de la une du journal Le Quotidien, selon lequel ‘’même la Comico, qui se trouve sur 2 hectares, doit céder la place pour que l’Armée puisse utiliser cet espace’’, selon Sidiki Kaba. D’après le journal, ce dernier a même confirmé le départ des militaires à la retraite, qui vivaient sur le site.

‘’Les termes du déguerpissement’’, écrit Le Quotidien, soulignant que d’après le ministre des Forces armées, ‘’aucune injustice n’a été commise dans cette affaire’’.

Dans L’As, le ministre des Forces armées estime que tout en rentrant dans le cadre de la montée en puissance des armées, cette décision du président de la République ‘’permet d’éclairer les citoyens’’.

Le Soleil, quant à lui, annonce que le chef de l’Etat a décidé d’octroyer 800 millions de francs CFA aux familles récemment déguerpies de Terme-Sud. Citant le ministre des Forces armées, le journal explique que ce geste du président de la République ‘’permettra à ces militaires retraités et à leurs familles d’avoir accès aux logements’’.

Le Soleil ajoute, concernant un tout autre sujet, que l’Etat du Sénégal a décidé d’instituer des ‘’plafonds pour certaines dépenses’’.

Terme-Sud attribué à l’armée presse du 09 octobre 2020

L’une des innovations du projet de loi de finances initiale 2021, d’un montant de 4.589,15 milliards, c’‘’est l’institution de plafonds, par nature, pour l’ensemble des dépenses imputables sur les crédits transférés par l’Etat aux entités publiques autonomes, aux institutions de la République et aux services non personnalisés de l’administration’’, explique le même journal.

Pour sa part, L’As livre ‘’les secrets’’ de la ‘’hausse inattendue du budget 2021 en expliquant que le gouvernement ‘’envisage d’augmenter les recettes en instaurant de nouvelles mesures fiscales’’.

Le quotidien EnQuête évoque ‘’les enjeux’’ de ce qu’il qualifie de ‘’malaise profond’’, concernant le magistrat Souleymane Téliko, le président de l’Union des magistrats du Sénégal. Le journal estime que ‘’malgré la sortie du premier président de la Cour suprême, Cheikh Tidiane Coulibaly, il ne faut pas s’attendre à un armistice entre les magistrats progressistes, qui se battent pour la libération de la justice, et les conservateurs, qui militent en faveur du statu quo’’.

A lire aussi Sénégalais de l’Île de Sal (Cabo Verde) racontent leur enfer sur terre

Sud Quotidien évoque quant à lui l’éventualité d’une alliance électorale entre le Parti démocratique sénégalais et le PASTEF aux prochaines élections locales. Cette idée, qui ‘’ne semble pas faire l’unanimité pour le moment’’, pourrait mettre en danger Benno Bokk Yaakaar, la coalition de la majorité présidentielle, avertit le journal.

Bien qu’étant presque éclipsé par les autres sujets, le match amical prévu ce vendredi entre les Lions du Sénégal et les Lions de l’Atlas, l’équipe nationale du Maroc, intéresse certains journaux. ‘’C’est la rentrée pour les Lions [du Sénégal]’’, lance EnQuête.

WalfQuotidien parle d’un ‘’casse-tête’’ pour Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal, concernant la composition du ‘’onze de départ’’.

Laisser un commentaire