Arrêtés lors du rassemblement de contestation du vote du projet de loi sur le parrainage, Thierno Bocoum et Malick Gackou libérés comme Idrissa Seck avant eux, ont été libérés.

A suivre la RFM, les deux leaders politiques détenus depuis hier au commissariat central ont été relâchés.

Pour attroupement, ils ont été coffrés par les forces de l’ordre détachées en masse pour la journée d’hier émaillée de vives altercations avec certains politiques, notamment.

In fine, ce pourquoi ces opposants se battaient a été voté par l’écrasante majorité de BBY. 120 voix ont donné leur accord après des heures de débat pour adopter le projet de loi sur le parrainage.

Celui-ci consistant à demander, à chaque candidat, 65 mille signatures dans 7 régions différentes avec un minima de 2000 pour chacune d’elles.

Laisser un commentaire