Le chef de la sécurité d’Apple accusé de corruption. Thomas Moyer est accusé d’avoir offert des pots-de-vin sous forme d’iPads d’une valeur de 70 000 dollars afin d’obtenir des permis de port d’armes dissimulés.

Les accusations sur Thomas Moyer ont été portées par un grand jury californien lundi. Apple n’a pas répondu immédiatement aux demandes de réactions sur ces accusations.

Deux officiers de police du comté de Santa Clara, en Californie, ont également été inculpés.

Le shérif adjoint du comté, Rick Sung, et le capitaine du shérif, James Jenson, sont accusés d’avoir demandé des pots-de-vin pour des permis de port d’armes dissimulés.

M. Moyer est accusé d’avoir offert des pots-de-vin pour les obtenir. Selon la loi de l’État, c’est un crime de porter une arme à feu dissimulée sans permis d’arme dissimulée.

Thomas Moyer, chef sécurité d’Apple, accusé de corruption

Le comté de Santa Clara avance que M. Sung s’est abstenu de délivrer des permis de port d’armes dissimulées à l’équipe de sécurité d’Apple, jusqu’à ce que M. Moyer accepte de faire don d’iPads d’une valeur de 70 000 dollars au bureau du shérif.

« Appelez cela un quiproquo. Appelez ça « donner pour recevoir ». C’est illégal et cela érode profondément la confiance du public dans le système judiciaire » a déploré le procureur du comté de Santa Clara, Jeff Rosen.

A DECOUVRIR EGALEMENT
Etes-vous plutôt Android ou iPhone ?
Apple iPhone 12 : la puce qui va rendre les Smartphones plus intelligents
Un enfant utilise un iPhone pour sauver sa mère

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here