Train Express Régional (Ter) …SOON avec flèche pointant vers la droite au-dessus Le rendez-vous a eu lieu ce lundi 2️⃣7️⃣ décembre 2️⃣0️⃣2️⃣1️⃣ pour la cérémonie du démarrage de la mise en exploitation du Train Express Régional (Ter). La rédaction a immortalisé ce jour historique, découvrez le TER en chiffres.

Train Express Régional (TER) en chiffres

Le TER doit relier dans un premier temps Dakar à la ville nouvelle de Diamniadio sur 35 km .

Le TER s’ajoutera à une offre de transport déjà existante à Dakar mais insuffisante. Cette dernière ne permettait pas « de répondre de manière satisfaisante aux besoins des déplacements estimés à 124.000 passagers en heure de pointe du matin », selon un document de la Banque africaine de développement, partenaire du projet TER.

Les bus, les « cars rapides », les taxis collectifs ou les célèbres « clandos », ces taxis clandestins, aux airs esquintés, moins chers que le taxi et plébiscités par de nombreux habitants, ne disparaîtront donc pas.

D’autant que le prix du ticket pour emprunter le TER ne s’adresse pas à toutes les bourses. Il faudra dépenser 2500 francs CFA, environ 4€, pour une place en première classe. Pour la seconde classe, le prix du trajet avoisinerait au minimum 500 francs CFA et jusqu’à 1500 francs CFA, soit 2,30€ par personne. Pour beaucoup, le coût est conséquent. Au Sénégal, le salaire moyen est de 186 euros, soit 122131 FCFA.

Au TER devraient prochainement s’ajouter des lignes de bus rapides, circulant sur des voies réservées de l’autoroute à péage, déjà fonctionnelle depuis dix ans à Dakar. Le train express régional devrait également et dans un second temps, desservir l’aéroport de Diass, situé à 57 km de Dakar, en 45 minutes.

Inauguration du Train express régional (Sénégal )

– Le projet est composé de 15 trains fonctionnant à l’électricité et de 14 gares sur un linéaire de 35 km.

Le Train express régional (TER) a officiellement été mis en circulation, lundi, par le Président sénégalais Macky Sall. Après la visite du centre de maintenance du TER à Colobane (Dakar) Macky Sall a rallié Diamniadio (35 km de Dakar) à bord d’une des rames.

« C’est une étape historique dans notre marche collective vers le Sénégal émergent. Il y a 5 ans, le 14 décembre 2016, nous lancions le chantier de la première phase sur un linéaire de 35 km », a indiqué Sall lors de son allocution à la cérémonie inaugurale à Diamniadio.

« Le TER ouvre une nouvelle perspective dans le transport de masse avec 15 trains. Chaque train pouvant accueillir jusqu’à 565 passagers pour un potentiel de 115 mille passagers par jours », a détaillé Sall, assurant qu’il va désengorger le trafic à Dakar et dans la banlieue.

Le coût global du projet est de 780 milliards francs CFA (1 milliard 346 millions USD), dont un prêt de 235.3 milliards francs (436 millions USD) de la France, 111 milliards (191 millions USD) de la Banque africaine de développement et 196.6 milliards de francs (338 millions USD) de la Banque islamique de développement.

La participation de l’Etat du Sénégal se chiffre à 250 milliards de francs CFA (431 millions USD).

36 kilomètres pour Train Express Régional (Ter) – découvrez le TER en chiffres.

Le projet est composé de 15 trains fonctionnant à l’électricité et de 14 gares sur un linéaire de 35 km.

Sall a annoncé le démarrage prochain de la deuxième phase sur un linéaire de 22 km pour relier Diamniadio à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass.

Il a annoncé une commande additionnelle de 7 trains pour porter le total du parc du TER à 22 trains, assurant que les partenaires financiers se sont engagés à accompagner la deuxième phase.

A lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here