Revue de presse du 09 avril 2020 : La transmission communautaire et les conséquences économiques du Covid-19 en exergue

0
35

Transmission communautaire et les conséquences économiques du Covid-19 en exergue. Les quotidiens continuent de se préoccuper de la transmission communautaire du nouveau coronavirus (Covid-19), en même temps qu’ils s’intéressent aux contrecoups économiques de la maladie.

‘’Les populations s’impliquent davantage pour la prise de conscience de leurs citoyens’’, constate Sud Quotidien, qui s’inquiète de la ‘’menace (…) grandissante’’ des cas communautaires de coronavirus.

Il s’agit des patients contaminés par une source non identifiée par les services sanitaires. Il y en a une vingtaine, selon les statistiques du ministère de la Santé.

‘’Insalubrité, recommandations hygiéniques bafouées, insouciance et non-respect des gestes barrières’’ font le lit de cette forme de transmission très redoutée des professionnels de la santé, selon Sud Quotidien. Il déplore l’‘’insouciance’’ d’une partie de la population, face à la pandémie de coronavirus.

La région de Dakar est l’‘’épicentre’’ des cas de coronavirus causés par la transmission communautaire, selon L’As, qui évoque la rigueur avec laquelle la prévention est menée par les autorités administratives de la région de Tambacounda (est). Ces dernières font ‘’traquer tous les [voyageurs] arrivant par des voies de contournement, avant de les placer en isolement’’.

Selon le journal, le gouverneur de ladite région a placé en quarantaine 334 personnes.

‘’Sept nouveaux cas, dont cinq causés par transmission communautaire, en un seul jour. Une première depuis le début de la pandémie au Sénégal’’, souligne Source A. La propagation de la maladie est causée en partie par les rassemblements dans les places publiques et les marchés, que le directeur de cabinet du ministre de la Santé juge ‘’inadmissibles’’, rapporte le même journal.

Transmission communautaire de Covid-19 préoccupe la presse du 08 avril 2020
Transmission communautaire de Covid-19 préoccupe la presse du 08 avril 2020

Le Témoin Quotidien met en garde contre ‘’l’autre Covid-19 qui pourrait faire mal aux familles les plus pauvres’’. Il évoque la distribution des vivres destinés aux ‘’ménages vulnérables’’ pour atténuer les effets sur eux du ralentissement des activités économiques.

‘’La liste des bénéficiaires (…) a été publiée hier. La répartition engendre déjà des frustrations (…) chez certains [ayants droit]’’, écrit Le Témoin Quotidien, qui craint qu’il y ait ‘’une répartition léonine de l’aide alimentaire destinée aux ménages vulnérables’’.

Transmission communautaire et les conséquences économiques du Covid-19 en exergue

Le journal EnQuête évoque ‘’l’effondrement social’’ vers lequel la pandémie de coronavirus est en train de conduire le Sénégal. ‘’En plus des 138 personnes clouées dans un lit d’hôpital, des centaines de cas suspects placés en quarantaine, des milliers de personnes obligées de se terrer chez elles, la pandémie de Covid-19 a envoyé près de 100.000 travailleurs du tourisme au chômage technique ou en congé’’, lit-on dans ce journal.

Le Témoin Quotidien est préoccupé par ‘’la lancinante question des salaires’’ dans les écoles privées. ‘’Prétextant que c’est l’Etat qui a fermé les écoles, certains parents d’élèves refusent de payer la scolarité de leurs enfants’’, rapporte le journal.

‘’Presque tous les secteurs clés de l’économie sont touchés. Le secteur informel est à terre’’, fait remarquer Tribune.

‘’Les familles dakaroises entre stress et retrouvailles’’, écrit WalfQuotidien.

A lire aussi   Transmission du dossier de la plainte contre Sanekh, Jojo et Cheikhouna…. (Procureur)

‘’L’état d’urgence donne l’occasion à certaines familles dakaroises de se retrouver, de surmonter la pression du couvre-feu’’, ajoute-t-il ‘’Mais il y en qui n’y arrivent pas’’, car la suspension ou le ralentissement de leurs activités économiques réduit leurs revenus et les plonge dans le ‘’stress’’, selon Walf Quotidien.

Laisser un commentaire