Sacrifices humains,  rituels ou pas ! Le rapt des enfants au Sénégal est loin de connaitre son épilogue. A qui profite-t-il ? Une question énigmatique , sans réponse. Les malfaiteurs de ce phénomène satanique ont saisi l’occasion du magal 2018 pour s’illustrer de manière désastreuse.

Tenez-vous bien. Un bébé a été volé au marché «ocasse» de Touba au lendemain du grand Magal de Touba.

Un troisième cas enregistré en l’espace de trois mois dans la cité religieuse, rapporte la radio Walf Fm.

«Le bébé volé s’appelle Mohamed Gueye», a informé Massamba Sylla, membre de la famille du bébé disparu.

Il lance un appel aux autorités de les aider à retrouver petit.

Publicités

Laisser un commentaire