Un footballeur pas comme les autres… Parfois, des monstres tapis dans l’ombre peuvent s’adonner aux crimes les plus cruels. Ce père de famille en proie au désespoir ira jusqu’à tuer les siens dans des circonstances terrifiantes.

Il laisse ces derniers périr dans les flammes d’un accident de voiture avant de se poignarder pour mettre fin à ses jours. Ce témoignage glaçant nous est relayé par nos confrères du site britannique Daily Mail.

Les criminels peuvent parfois être des personnes proches de nous. Dans ce cas, c’est un père suicidaire qui commet l’irréparable en laissant mourir ses trois enfants dans les flammes d’un accident de voiture impressionnant, sous les yeux effarés des témoins.

Il tue également son ex-femme avant de se poignarder à mort.  Cette dernière a été brûlé car son ancien époux a renversé une jerricane d’essence sur sa victime.

un fotballeur voiture-feu-enfant_1
Un fotballeur voiture-feu-enfant_1

Un footballeur , Un crime abominable

un fotballeur voiture-feu-enfant_2
un fotballeur voiture-feu-enfant_2

Un père de famille a brûlé la voiture de son ex-femme avec ces trois enfants à l’intérieur. Il a fui les flammes et s’est poignardé à mort pendant qu’il regardait ses enfants périr.

Les enfants de Rowan Charles Baxter s’appelaient Aaliyah, Laianah et Trey et avaient respectivement six, quatre et trois ans.

Hannah, la mère conduisait la voiture et était dans une condition critique après avoir subi de « sérieuses brûlures ».

un fotballeur voiture-feu-enfant_3
un fotballeur voiture-feu-enfant_3

Des témoins ébahis

L’ancien footballeur australien, un homme de 42 ans a sauté dans la voiture pendant que son ex-femme déposait ses enfants à l’école. Elle était garée près de la maison de ses parents.

Aaron Snell, un voisin qui a été témoin de l’horreur a expliqué qu’il pensait assister à une scène de violence routière avant de réaliser la gravité de la situation.

Le temps de réagir, la femme a échappé de la voiture pour échapper des flammes. Un passant a essayé de la faire fuir de ce crime abominable.

Les témoins ont expliqué que la victime s’écriait : « Il essaye de verser du pétrole sur moi » Lors de cet incendie, cette dernière était encore en vie.

un fotballeur voiture-feu-enfant_4
un fotballeur voiture-feu-enfant_4

Un suicide au couteau

Le criminel qui était en dehors de la voiture a récupéré un couteau. Il s’est alors poignardé après son crime.

Le témoin, effaré, a expliqué : « J’ai vu Hannah en train de fumer littéralement pendant que son corps entier était en feu ». 

Puis d’ajouter : « Il était si furieux et devenait complétement fou. Il semblait qu’il voulait absolument brûler cette voiture » .

Un état de transe qui lui a valu de tuer sa famille avant de mettre fin à ses jours en se poignardant.

un fotballeur voiture-feu-enfant_5
un fotballeur voiture-feu-enfant_5

Un père aimant

Si l’homme a perpétré volontairement le meurtre de sa propre famille, rien ne laissait apparaitre que l’ancien footballeur allait commettre le pire. Et pour cause, de nombreuses publications signifiaient qu’il adorait les siens.

Parmi elles : « Trek, je t’aime plus que tout » ou encore « Bonne nuit mes bébés, Papa vous aime ».

Des messages qui fleurissaient sur son compte Facebook quelques jours avant son meurtre et son suicide. Tragiquement, ces mots d’amour précéderont un acte irréparable.

un fotballeur voiture-feu-enfant_6
un fotballeur voiture-feu-enfant_6

Une publication inquiétante

Avant de commettre son crime terrible, une publication avait interpellé ses amis. « Vous me manquez tous ! » a-t-il écrit à l’adresse de sa famille.

Un proche du meurtrier a tenté de le soulager.

« Rassure-toi, mon frère, tout ira pour le mieux. Tiens bon mon ami » a-t-il commenté.

Ce dernier a expliqué au Daily Mail qu’il était dans un état terrible avant sa séparation et que cet évènement lui a fait vivre une véritable descente aux enfers.

Un état de vulnérabilité qui a probablement poussé l’homme à atteindre les abysses de la folie meurtrière.

un fotballeur voiture-feu-enfant_7
un fotballeur voiture-feu-enfant_7

Quand la folie pousse au meurtre

A l’instar de Rowan, il n’est pas rare de lire des histoires de personnes qui commettent des meurtres avant de se suicider.

Cela a été le cas d’un pilote de 29 ans à Seattle qui confiait à la tour de contrôle vouloir mettre fin à ses jours pendant qu’il faisait des figures acrobatiques dans le ciel.

Selon ses proches, il s’agissait d’un « homme tranquille » et « apprécié de ses collègues ».

D’autres histoires relatent les instincts suicidaires et meurtriers de personnes qui ne faisaient rien paraître d’inquiétant.

Laisser un commentaire