L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) évalue à 10, 8% le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus.

« Ce phénomène est légèrement plus noté en milieu urbain où 13,8% de la population active sont au chômage contre 7,6% en zone rurale », fait toutefois remarquer l’ANSD dans sa publication dénommée « Enquête Emploi ».

L’Agence indique que suivant le sexe, « le chômage affecte davantage les femmes (16,5%) que les hommes (5,9%) ».

« Une répartition de la population des chômeurs par tranche d’âge montre qu’il affecte plus les jeunes. Les taux les plus élevés sont observés chez les jeunes des tranches d’âges 20-24 ans et 25-29 ans, soit respectivement 19,5% et 17,5% », fait-elle encore observer.

Les autres groupes d’âge sont moins touchés. Par exemple, « le taux de chômage des personnes de la tranche d’âge 35-64 ans, est estimé à 6,8% ».

« Les personnes sans diplômes sont les moins affectées par le chômage, soit 9,7% des actifs sans diplôme. Les diplômées du supérieur du niveau BAC+2 (20,5%) et ceux ayant au minimum le niveau BAC+3 (19,9%) sont davantage affectées par le chômage. En revanche, les autres diplômées particulièrement celles ayant le niveau CEPE/CFEE (12,7%), BAC/DT/BT (13,3%) sont aussi moins affectées. »

Laisser un commentaire