A Dakar, tous les commentaires n’ont qu’un seul dénominateur commun : une sordide affaire de fesses… Tout en raffole. C’est devenu viral dans les réseaux et médias sociaux. Une affaire de fesses secoue actuellement le Sénégal. En cause, la cérémonie de tam-tam initiée par Pape Diouf et interdite par le préfet de Dakar, alors que le chanteur avait convié l’Ivoirienne Eudoxie Yao et la Malienne Diaba Sora.

En prélude à son concert prévu le 13 octobre 2018 à Paris, le chanteur Pape Diouf avait convié des stars, notamment l’Ivoirienne Eudoxie Yao et la Malienne Diaba Sora. Non saisi par les organisateur de la manifestation, le préfet de Dakar a tout bonnement interdit la cérémonie de tam-tam, malgré les annonces à grands fracas et les préparatifs.

En effet, le leader de la « Génération consciente », comme l’a annoncé Eudoxie sur YouTube, a dépensé des millions de FCFA pour les intégrer à la fête et la rendre belle. Et c’était bien parti.

En effet, le jour de l’arrivée de Eudoxie Yao à Dakar, les populations avaient déferlé en masse pour voir, en chair et … fesses l’Ivoirienne aux formes bien généreuses. Alors que la fête s’annonçait déjà belle, le préfet surgit de nulle part pour opposer son véto.

Lequel véto aura perturbé tout un pays. Alors que les fans des formes généreuses, avec leurs moyens limités, ruminaient leur colère sans savoir à quel saint se vouer, de hautes personnalités sénégalaises, nous apprend le journal L’Exclusif, tentaient le tout pour obtenir les coordonnées de Eudoxie Yao.

Parallèlement, dans les rues du Sénégal comme sur les réseaux sociaux, les débats font rage. Si du côté des religieux, le préfet a bien fait d’interdire ce genre de manifestation, les fans de Pape Diouf et autres inconditionnels du Mbalakh (musique sénégalaise) et du Leumbeul (danse des fesses) trouvent en cette décision administrative un excès de zèle.

Pour sûr, il faudra encore du temps pour faire estomper les débats autour de cette interdiction, d’autant que le concert du leader de la « Génération consciente » se prépare activement à travers le monde entier, surtout au Sénégal où Eudoxie Yao et Diaba Sora ont attiré l’attention de plus d’un avec leurs formes généreuses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.