Femme égorgée à la zone de captage: la piste d’un sacrifice humain évoquée. Les populations de la zone de captage se sont réveillé hier sous l’émoi et la consternation suite à la découverte macabre d’une déficiente mentale égorgée et une de ses mains emporté.

La scène d’horreur s’est produite non loin de l’immeuble de la cosmétique Unibella.

S’agit-il d’un sacrifice humain et d’un simple assassiné?

C’est toute la question que se pose les habitants de la zone de captage qui se sont invité sur le lieu du crime, après l’annonce de la triste nouvelle.

« Cette déficiente mentale a fait plus de quinze ans dans ici, et personne ne l’a jamais touché car elle était dans son coin, et ne dérangeait personne. Malheureusement, nous sommes dans des périodes électorale et les gens sont prêt à tout faire pour avoir le pouvoir», martèle cette dame vêtue d’une robe en brodée verte, assortie d’un foulard vert, rencontrée sur la scène du crime avant de révéler que la victime avait accouché un bébé mort-né et quelque temps après son mari mourra à la suite d’une maladie.

Laisser un commentaire