C’est ce que l’on appelle  ne pas céder au chantage sexuel de son ancien amant. En tout cas. Une histoire de mœurs rocambolesque met au devant des tabloïds une femme mariée et un journaliste qui se trouve être son ex amant…


Tenez-vous bien ! Une femme mariée à porté plainte contre un journaliste avec qui elle a entretenue une relation amoureuse durant trois ans. Cette plainte vise à ne pas céder au chantage de son ancien amant, qui menaçait de divulguer les preuves de leurs relations sexuelles. 

Une histoire de photos et de vidéos pornographiques défraie la chronique à Thiès mettant en cause un journaliste et une femme mariée et mère de 5 enfants. Cette affaire a été jugée, mercredi dernier, par le tribunal hors classe de Thiès et mis en délibéré pour aujourd’hui.

En effet, la dame L.T, dont le mari vit à l’étranger, a commencé, rapporte le journal Libération, à entretenir une relation amoureuse avec le journaliste Mouhamadou Badji, ancien manager du site thiesexpress.com. 

Cette idylle, qui a duré 3 années, a pris fin lorsque la dame a décidé d’y mettre un trait. Chose que le sieur Badji refuse d’accepter. Ainsi, il commence à se douter que sa « dulcinée », agent du tribunal de Thiès, l’a largué pour un autre, un greffier.

Ne pouvant pas supporter cette « trahison », le journaliste décide de se venger. Alors qu’il détenait des photos et vidéos de ses ébats sexuels avec la dame, il fait des copies et les envoie à certains correspondants de la presse. 

Dans l’une des vidéos qui circule, on voit d’ailleurs la dame faire la pipe à son amant qui filmait la scène avec son téléphone portable.

Cependant, il informe la dame en lui demandant de ne pas rompre sinon leur secret sera divulgué via la presse et les sites internet. Suspectant un chantage, T.L décide de porter l’affaire devant la justice en portant plainte à la gendarmerie de Thiès. 

Aussitôt, Mouhamadou Badji est placé sous mandat de dépôt et ses confrères à qui il a envoyé les photos et vidéos entendus à titre de témoins. Lors du procès, la dame a demandé la rondelette somme d’un milliard de francs Cfa pour dédommagement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.