Sandra Parks est une adolescente de 13 ans qui a été récemment abattue par balle. Cette jeune collégienne a été atteinte par balle de l’extérieur dans sa maison de Milwaukee dans l’Etat du Wisconsin.


Sandra Parks avait pourtant remporté le prix du concours d’écriture. Elle avait produit un essai dont l’objectif était d’attirer l’attention des autorités sur la nécessité de lutter contre l’expansion des armes à feu.

“De jeunes enfants sont les victimes innocentes des armes à feu”, affirmait Sandra Parks, 13 ans, jeune lauréate d’un concours d’écriture. Dans son texte, elle qui affirmait que “de jeunes enfants sont les victimes innocentes des armes à feu“. Ses proches sont très affectés par la mort tragique de la jeune adolescente

Sandra ne méritait pas ça“, a déclaré en pleurant sa sœur Tatiana Ingram à la chaîne WISN 12, antenne locale d’ABC. “C’était une personne merveilleuse. Elle était si éclatante, magnifique, pleine de vie.” a-t-elle ajouté.

“Elle s’est montrée incroyablement courageuse”, affirme Tatiana Ingram. “Elle est entrée dans la pièce et nous a dit comme ça: ‘Maman, on vient de me tirer dessus’”.

L’on se souvient qu’en 2016, Sandra Parks alors élève de sixième, avait décroché la troisième place d’un concours en l’honneur de Martin Luther King Jr. avec son essai “Notre Vérité”, comme le rapporte le Milwaukee Journal Sentinel

Elle en avait lu un extrait sur les ondes de la Wisconsin Public Radio au début de l’année 2017. “Il nous faut réécrire notre histoire afin que la foi et l’espoir en de meilleurs lendemains ne vivent pas seulement en nous, mais fassent l’objet d’une véritable conviction et d’actions concrètes“, avait-elle plaidé au cours de cette séquence.

Tom Barrett l’actuel maire de Milwaukee, a dénoncé la violence par armes à feu qui gangrène aussi bien sa ville que l’ensemble des États-Unis. “C’est une véritable folie“, a-t-il déclaré aux journalistes. “Les armes ne permettront jamais de résoudre un conflit, ni de régler ses comptes — et pourtant, elles ne cessent de meurtrir notre pays.

Laisser un commentaire