Le bilan des disparitions d’enfants dans le département de Pikine est affolant.


En 13 jours, soit du 1 au 13 septembre 2018, 121 enfants dont 15 filles ont été portés disparus. L’âge des disparus varie entre 3 et 6 ans.

Ces chiffres repris par L’Observateur s’expliquent, selon Fodé Sow, animateur du dispositif d’alerte rapide dénommé “Rapid protection”, par l’arrivée de beaucoup de jeunes vacanciers venus des villages et la prolifération des manifestations sportives et culturelles telles que les navétanes et les jeux de faux lions. Parmi ces 121 disparus, 115 ont pu retrouver leurs familles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.