La plateforme de lutte contre la cybercriminalité de la Section de recherches de la gendarmerie nationale est constamment sur les traces des arnaqueurs sur le net.

En usant des méthodes de cyber-patrouilles, d’écoute des réseaux sociaux, d’enquête sous pseudo en ligne, la Section des recherches a pu interpeller 13 personnes.

Selon la plateforme, (13) personnes ont été déférées pour les infractions de chantage, harcèlements sexuels via les réseaux sociaux.

Par contre, personne n’a été arrêtée pour les faits de chantage à la Webcam car les auteurs sont des Béninois qui ne résident pas au Sénégal, informe la plateforme de lutte contre la cybercriminalité dans VoxPop.

Laisser un commentaire