Météo-France a assuré jeudi que de nombreux records de chaleur étaient tombés dans de nombreuses villes. D’autres pourraient encore être battus, avec un mois de septembre plutôt chaud.

Orléans, Tours, Nevers… Plusieurs villes ont déjà battu leur propre record annuel en nombre de jours de chaleur, a annoncé Météo-France jeudi. D’autres métropoles dont Paris devraient faire de même dans les jours à venir avec le retour à la hausse des températures.

Un record de 1947 battu à Orléans.

Orléans a vu mercredi la barre des 25°C franchie pour le 86ème jour de l’année. Le précédent record pour la ville, depuis le début des relevés en 1938, remontait à 1947 et son été extraordinairement long (84 jours à plus de 25°C cette année-là). 

Nevers, avec 87 jours au-delà de 25°C à ce stade en 2018, a dépassé le bilan de 2003 (86 jours), un summum depuis le début des relevés en 1946. 

Pour Tours, aux mesures instaurées depuis 1959, c’est déjà 83 jours (précédent record en 1976 avec 82 jours, liés à un été très ensoleillé), indique François Jobard, prévisionniste à Météo-France.

L’été indien dans de nombreuses villes.

À l’origine de cette situation, un printemps chaud, dès avril, et un été qui se prolonge.

« On est sur un mois de septembre chaud, d’autres villes vont voir leur record tomber », souligne le météorologue, indiquant que les températures vont repartir à la hausse dès dimanche et la semaine prochaine, avec un mercure au-delà de 25°C l’après-midi y compris sur le nord du pays. 

Ainsi à Paris, le record actuel (87 jours en 1947) « sera battu de façon certaine » et sans doute largement.

Baisse du nombre de fraîcheur.

Le nombre annuel de jours de chaleur est « un critère très utile, beaucoup plus que les records ponctuels, pour caractériser le réchauffement », souligne François Jobard, qui évoque « une tendance de fond » : « Leur nombre a tendance à augmenter, et inversement, par exemple sur Paris, le nombre de jours de fraîcheur l’été – à moins de 20°C – a chuté drastiquement ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.