Édouard Philippe prononce sa seconde déclaration de politique générale, les Bleues affrontent la Norvège… Toute l’actualité du jour .

Politique. Édouard Philippe prononce mercredi la deuxième déclaration de politique générale du quinquennat Macron, qui doit préciser les contours de « l’acte II » esquissé fin avril par le chef de l’État au sortir de la crise des Gilets jaunes.

Le Premier ministre prendra la parole à 15 heures devant l’hémicycle, avant une intervention de chaque groupe politique, puis une réponse du chef du gouvernement et enfin le vote de l’Assemblée.

Renault. Les actionnaires de Renault, dont l’État, vont-ils infliger un nouveau camouflet à l’emblématique PDG Carlos Ghosn au sujet de sa rémunération ? Réponse jeudi lors de l’assemblée générale du groupe automobile français.

Carlos Ghosn, à la tête de Renault depuis 12 ans, a touché 7 millions d’euros de la société en 2016 dont 1,23 million de salaire fixe, le solde – en numéraire ou en actions récupérables à terme – étant calculé sur des critères de performance de l’entreprise qui a publié des résultats « record » pour l’année dernière.

Les actionnaires sont invités à donner un avis consultatif sur ces montants et à se prononcer sur les éléments de rémunération du PDG pour 2017. Un vote devenu contraignant cette année, conformément à la loi « Sapin 2 ».

États-Unis. Le fils aîné du président américain Donald Trump sera entendu mercredi au Sénat par la commission du Renseignement dans le cadre d’une enquête parlementaire sur l’ingérence russe dans la présidentielle de 2016, a indiqué mardi une source parlementaire.

Donald Trump Junior, 41 ans, qui gère les affaires familiales à la tête de la Trump Organization, est attendu vers 9 h 15 (13 h 15 GMT) au Sénat, selon cette source.

Justice. Le Docteur Péchier peut-il rester libre en dépit des 24 empoisonnements dont il est soupçonné ?

C’est la question sur laquelle se penchera mercredi la cour d’appel de Besançon, alors que le parquet veut voir l’anesthésiste de 47 ans derrière les barreaux.

Sport. Après les 45 261 spectateurs du Parc des Princes lors de la victoire contre la Corée du Sud (4-0) en match d’ouverture, le stade de Nice sera « à guichets fermés » mercredi à 21 heures pour le choc contre la Norvège.

L’équipe de France féminine, première du groupe A grâce à une meilleure différence de buts, peut se qualifier en 8es de finale du Mondial-2019 en cas de succès.

Par Kafunel.com (avec AFP)

Publicités

Laisser un commentaire