Attestation 100km en France : Télécharger ici ce document en numérique ou papier

0
16

ATTESTATION 100 KM – Même si un « élargissement » de la zone des 100 km est à prévoir, l’attestation pour dépasser cette distance reste obligatoire. Télécharger ce document ici.

[Mis à jour le 25 mai 2020 à 14h59]  Invité ce lundi dans la matinale de LCI, le secrétaire d’Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne s’est exprimé sur la limitation de déplacement de 100 km imposée aux Français depuis la levée du confinement, le 11 mai dernier.

Attestation 100km à télécharger attestation de déplacement en numérique ou papier
Attestation 100km à télécharger attestation de déplacement en numérique ou papier

Selon lui, la deuxième phase du déconfinement, qui prendra effet le 2 juin prochain, pourrait occasionner « plus d’amplitude à la mobilité » de la population et « un élargissement significatif » de la zone de déplacements autorisés.

Ainsi, l’attestation de déplacement, obligatoire pour dépasser les 100 km autorisés pour l’heure, pourrait évoluer.

 En attendant, vous devez toujours vous limiter à cette distance et pour vous aider à rester en règle, vous pouvez consulter le site Geoportail du gouvernement qui permet de calculer les distances à partir d’une carte.

D’autres plateformes et applications comme OAlley, ou encore CovidRadius, dessinent directement un cercle autour de l’adresse de votre domicile.

Pour les déplacements au-delà de cette limite, il faudra justifier son trajet par l’un des huit motifs prévus par la loi : raisons professionnels ou scolaires, motif familial impérieux, raisons médicales, convocation par les forces de l’ordre ou convocation devant une instance judiciaire, missions d’intérêt général et déplacement pour un motif immobilier.

En effet, un arrêté publié dans le Journal officiel le 21 mai 2020 permet de se déplacer au-delà de la limite des 100 km de son domicile pour un déménagement, un achat ou une location.

Celui-ci autorise « les déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile » et « les déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’un bien immobilier insusceptibles d’être différés ».

Lundi 11 mai, la France a entamé son déconfinement après 55 jours de semi-quarantaine. Mais attention, si l’attestation n’est plus demandée pour aller faire ses courses ou acheter son paquet de cigarettes, le déconfinement implique toujours des mesures strictes, à commencer par une limitation de déplacement maximum dans un rayon de 100 km de son domicile. Au-delà de cette distance, une nouvelle attestation dérogatoire de déplacement est obligatoire pour justifier son trajet.

Ce document est essentiel dans la phase de déconfinement toujours en cours et jusqu’à nouvel ordre. « Durant le confinement, la règle c’était l’interdiction stricte de se déplacer.

Désormais, les gens sont libres de circuler mais autour de leur lieu de résidence », a rappelé le ministère de l’Intérieur alors que les Français retrouvent petit à petit la liberté de se déplacer.

Ce week-end de l’Ascension, les forces de l’ordre déployées sur tout le territoire ont prévu de nombreux contrôles : elles seront très présentes dans les gares et sur les routes pour faire respecter les mesures du plan de déconfinement dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Pour que l’attestation de déplacement soit valide, elle doit être accompagnée d’un justificatif de domicile et d’un document justifiant le déplacement. Si vous ne pouvez pas présenter votre attestation lors d’un contrôle, l’amende s’élève à 135 euros.

En cas de récidive, elle peut être portée à 200 euros. Enfin, l’article 441-7 du Code Pénal prévoit jusqu’à un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende si une attestation ou un certificat fait état de « faits matériellement inexacts », ou « de falsification d’une attestation ou d’un certificat originairement sincère, ainsi que l’usage d’une attestation ou d’un certificat inexact ou falsifié ».

L’amende peut être contestée, mais il vous faudra entamer plusieurs démarches. Il faut tout d’abord ne pas payer, le paiement signifie l’acceptation du bien-fondé de la verbalisation et ne permet plus de contester l’amende a posteriori.

Ensuite, vous devez adresser une lettre de contestation recommandée avec accusé de réception à l’adresse indiquée sur le procès-verbal, ou faire les démarches sur le site internet de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI).

Il est recommandé de bien conserver l’original du procès-verbal mais aussi celui de l’attestation de déplacement du jour de la verbalisation

Dans quelle zone cette attestation est-elle obligatoire ?

La distance de 100 km autour du domicile est calculée « à vol d’oiseau ». Il ne s’agit donc pas du nombre de km affichés sur votre GPS par exemple. Cette distance correspond en fait à un rayon autour de votre lieu de résidence.

Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez consulter le site Geoportail du gouvernement qui permet de mesurer les distances à partir d’une carte.

D’autres plateformes et applications comme OAlley, ou encore CovidRadius, dessinent directement un cercle autour de l’adresse de votre domicile. Nous avons listé toutes les solutions pour calculer une distance à vol d’oiseau dans cet article.

Pour rappel, il est aussi possible de faire un déplacement de plus de 100 kilomètres si vous restez dans votre département de résidence, l’attestation n’est alors pas nécessaire.

Quels sont les motifs de déplacements figurant sur l’attestation ?

Les motifs valables pour que l’attestation soit acceptée en cas de contrôle sont : l’activité professionnelle, une consultation de santé, une présentation devant les forces de l’ordre ou devant une autorité judiciaire, et un motif familial impérieux, comme la visite à un proche considéré vulnérable.

Depuis jeudi 21 mai, les déplacements sur plus de 100 km « liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou la location d’un bien immobilier insusceptibles d’être différés » sont autorisés. Voici les huit motifs valables tels que formulés dans l’attestation :

  • entre le lieu de résidence et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle, et déplacements professionnels qui ne peuvent pas être différés (cas n°1)
  •  entre le lieu de résidence et l’établissement scolaire effectué par une personne qui y est scolarisée ou en accompagnement d’une personne scolarisée et pour se rendre à des examens ou des concours (cas n°2)
  •  les déplacements pour consultation de santé et soins spécialisés (cas n°3)
  • le motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants (cas n°4)
  •  l’obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire (cas n°5)
  • les déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire (cas n°6)
  • les déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise (cas n°7)
  • les déplacements liés à un déménagement résultat d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’un bien immobilier insusceptibles d’être différés (cas n° 8)

L’attestation de déplacement est-elle valable pour une résidence secondaire ?

A la mi-mars, de nombreuses personnes, notamment en région parisienne, ont décidé de se rendre dans leur résidence secondaire pour mieux vivre leur confinement. Depuis le 11 mai, il faut aussi traiter ces cas particuliers.

Première information importante : ceux qui seraient restés dans leur maison de vacances peuvent se déplacer dans un rayon de 100 km autour de celle-ci, les nouvelles règles étant valables aussi bien pour une résidence principale que pour une résidence secondaire.

Le ministère de l’Intérieur autorise par ailleurs tous ceux qui veulent regagner leur domicile principal à le faire depuis le 11 mai.

Si celui-ci se trouve dans un autre département et à plus de 100 km de leur maison secondaire, ils devront se munir de l’attestation et cocher logiquement les motifs 1 ou 2.

Le mouvement inverse est en revanche interdit : il n’est pas possible de rejoindre sa résidence secondaire si celle-ci est située à plus de 100 kilomètres et hors de son département de résidence principale. 

Quels justificatifs sont obligatoires en plus de l’attestation ?

Sachez que l’attestation seule ne suffit pas si vous êtes contrôlé à plus de 100 km de votre domicile. Pour que l’attestation soit valide, elle doit être accompagnée d’un justificatif de domicile.

Il peut s’agir d’une carte d’identité si elle comporte votre adresse, mais on mentionne plus généralement une facture d’électricité, d’eau, de gaz ou bien de téléphone (y compris mobile), un avis d’imposition à l’impôt sur le revenu ou à la taxe d’habitation, une attestation ou une facture d’assurance du logement auquel vous êtes domicilié, une quittance de loyer ou un titre de propriété, un relevé de la Caisse d’allocations familiales mentionnant les aides liées au logement… 

S’il vous êtes hébergé par quelqu’un à titre gratuit, ce dernier peut rédiger une attestation d’hébergement qui aura valeur de justificatif de domicile. Pour les personnes habitant sur un bateau ou une péniche, une attestation établie par la capitainerie d’un port liée à l’emplacement peut être fournie.

Un document justifiant le déplacement peut aussi s’avérer nécessaire selon les 8 cas mentionnés ci-dessus.

Attestation de votre employeur, convocation à un examen ou à un concours, rendez-vous médical, document attestant de l’hébergement d’un proche dans un Ehpad, d’une garde d’enfant éloignée, convocation par un service de police, de gendarmerie ou de justice, nouveau bail ou document attestant d’un déménagement…

Quel est le montant de l’amende pour défaut d’attestation ou fausse attestation ?

Le ministère de l’Intérieur a indiqué le 19 mai que près de 950 procès-verbaux ont déjà été dressés depuis le 11 mai sur 200 000 contrôles. 

L’amende en cas d’absence d’attestation s’élève à 135 euros. Elle peut être portée à 200 euros en cas de récidive.

En cas de fausse attestation, la loi française prévoit dans, l’article 441-7 du Code Pénal, un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende en cas d’une attestation ou un certificat faisant état de faits matériellement inexacts, ou de falsification d’une attestation ou d’un certificat originairement sincère, ainsi que l’usage d’une attestation ou d’un certificat inexact ou falsifié.

Où télécharger l’attestation (PDF ou Word) et comment la remplir ?

Vous pouvez obtenir votre attestation de déplacement de plus de 100 kilomètres directement en ligne.

Celle-ci est téléchargeable en PDF sur le site du ministère de l’Intérieur.

Vous devrez l’imprimer et la remplir à la main pour vous déplacer. Une version numérique de l’attestation peut être aussi remplie directement sur cette page du site du ministère de l’Intérieur.

Une fois votre attestation remplie, vous devrez la télécharger sur votre smartphone pour pouvoir la présenter en cas de contrôle. 

L’attestation numérique générera un QR Code qui peut aussi être présenté en cas de contrôle. Tous ces documents sont disponibles depuis cette page (voir en haut de notre article).

Télécharger l’attestation 100 Km (PDF)

DECLARATION DE DEPLACEMENT

EN DEHORS DE SON DEPARTEMENT ET A PLUS DE 100 KM DE SA RESIDENCE

En application des mesures générales prises pour faire face

à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

PERSONNE CONCERNEE

Nom .………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Prénom(s) : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Date et lieu de naissance : ……………………………………………………………………………………………………………………..
Adresse du lieu de la résidence …………………………………………………………………………………………………………….
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……
Je me rends le ……….…/….………/ 2020
dans la commune de  : …………….…………………………………..…………. N° du département : ………….……………………………pour l’un des motifs suivants : (cocher la case correspondante)

La résidence peut correspondre à la résidence principale ou à une résidence habituelle (résidence secondaire, résidence d’un célibataire géographique…)Un justificatif de domicile de moins d’un an doit être présenté en même temps que cette déclaration en cas de contrôle, ainsi que tout document justifiant le motif du déplacement correspondant à l’un des cas listés ci-dessous. Ces documents pourront également être présentés sur demande des entreprises de transport.

         Trajets entre le lieu de résidence et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle, et déplacements professionnels qui ne peuvent pas être différés (cas n°1).

         Trajets entre le lieu de résidence et l’établissement scolaire effectué par une personne qui y est scolarisée ou en accompagnement d’une personne scolarisée et trajets nécessaires pour se rendre à des examens ou des concours (cas n°2).

         Déplacements pour consultation de santé et soins spécialisés ne pouvant être assurés à distance ou à proximité du domicile (cas n°3).

         Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants (cas n°4).

         Déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire (cas n°5).

         Déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction  administrative  ou  de l’autorité judiciaire (cas n°6).

         Déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de  l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise (cas n°7).

Fait à : …………………………….. le : …………./………… / 2020

Signature :

Quelles sont les autres attestations de déplacement nécessaires ?

Deux autres attestations de déplacement sont nécessaires, mais elles ne vous concernent que si vous utilisez les transports en commun en Ile-de-France. Pour résumer, trois attestations différentes restent donc en vigueur :

  • La nouvelle attestation de déplacement impérieux, pour ceux de plus de 100 km. Rappelons que ces déplacements sont normalement interdits et doivent être justifiés (besoins d’un proche comme une maladie grave, un décès ou l’exécution d’un jugement comme celui devant décider de la résidence d’un enfant). 
  • En Île-de-France, une attestation employeur est indispensable pour emprunter les transports en commun lors des heures de pointes les jours ouvrables.
  • Enfin, une attestation est nécessaire pour emprunter ces mêmes transports en commun en Ile-de-France si vous n’êtes pas salarié pour des motifs impérieux (consultation médicale, convocation par une autorité judiciaire ou policière…).

Laisser un commentaire