La marche du collectif de femmes de la capitale du Sénégal oriental, prévue demain dimanche, est autorisée par le préfet du département, Pape Demba Diallo, a appris Kafunel.com.

La manifestation va démarrer à partir de 8 h au terrain Salinkéné et finir, selon l’arrêté préfectoral, à 11h au jardin de la mairie.  

Il s’agit, d’après les organisatrices, de dénoncer, à travers cette marche, la recrudescence des cas de viols au Sénégal.

« Il y a beaucoup de femmes qui sont victimes de cette situation. Le cas de Bineta Camara nous a toutes affectées, nous les femmes de Tamba », a fustigé l’initiatrice, Fatoumata Aidara.
 
L’objet de cette manifestation, d’après toujours ces femmes, c’est aussi et surtout de sensibiliser les jeunes filles et d’alerter les autorités.

« Il y a trop de masla dans les familles, dénonce la coordinatrice. Les femmes souffrent beaucoup de ces violences. C’est l’occasion pour nous de dénoncer ces actes. »

Aidara a par ailleurs dénoncé l’insécurité qui règne à Tamba : « Nous demandons également plus de sécurité à Tamba, qui est une ville carrefour. Il n’y a pas assez de lumière. C’est une situation que nous dénonçons avec force. »

Publicités

Laisser un commentaire