Aéroports de Paris, Air France ainsi qu’une boutique de duty-free font état de dizaines de milliers d’euros de dégâts et de préjudice financier suite à la rixe qui a opposé Booba et Kaaris.

Des parfums qui volent en éclats, un hall d’aéroport fermé, des avions retardés : le coût des dégâts causés par la bagarre qui a opposé les rappeurs Booba et Kaaris mercredi à l’aéroport de Paris-Orly est estimé à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Un hall fermé.

Les deux rappeurs et leurs proches impliqués dans la rixe sont jugés en comparution immédiate vendredi au tribunal de Créteil pour « violences aggravées », et certains pour « vol aggravé » dont les deux frères ennemis du rap.

Aéroports de Paris a porté plainte dans cette affaire pour « trouble à l’ordre public avec préjudice d’image et financier », sans en communiquer le montant, alors que la rixe a conduit à la fermeture pendant près de deux heures du hall d’embarquement concerné, le hall 1 du terminal Ouest.

Des bouteilles de parfums cassées.

Une deuxième plainte a été déposée par le gérant de la boutique de duty-free saccagée par les deux bandes rivales. Selon lui, il y en a pour 54.000 euros de dégâts : des bouteilles de parfums ont notamment été utilisées comme des projectiles ou pour frapper, ainsi que divers objets se trouvant dans le magasin.

Des vols retardés.

Enfin, la compagnie aérienne Air France a à son tour porté plainte, pour un préjudice financier de 8.500 euros selon elle, en raison des retards subis par plusieurs de ses avions. La rixe a en effet entraîné de légers retards sur sept vols, affectant 1.083 passagers.

Mis bout à bout, le montant des dégâts causés par Booba, Kaaris et une dizaine d’hommes lors de la cette bagarre générale aussi violente que rapide est estimé à 62.500 euros minimum.

Par Kafunel.com avec AFP

Laisser un commentaire