Benzema et Boutaïb sont-ils une seule et même personne ?

0
14
86 / 100

Benzema et Boutaïb sont-ils une seule et même personne ? Personne ne les a jamais vus au même endroit, au même moment. La liste des similitudes entre Karim Benzema (Real Madrid) et Khalid Boutaïb (Le Havre) est assez déroutante.

Benzema et Boutaïb sont-ils une seule et même personne ?

Loin de nous l’idée d’établir des théories complotistes, mais il y a clairement quelque chose qu’on nous cache.

Il y a au moins une chose que l’on peut affirmer : il n’y a rien qui ressemble plus à un KB9 qu’un autre KB9.

Ils sont tous les deux issus de la fameuse génération 1987.

  • Ces deux buteurs en série partagent la même victime préférée en France :

le FC Sochaux-Montbéliard.

Les Doubistes ont même encaissé autant de buts de Boutaïb et que de Benzema, cinq chacun.

  • Ils ont tous les deux marqué en Coupe du monde :

Boutaïb face à l’Espagne en 2018, Benzema contre le Honduras et la Suisse en 2014.

  • Ils ont regardé Zidane dans les yeux :

Benzema s’est noyé dans ceux de Zinédine pendant de longues années à Madrid, tandis que Boutaïb a croisé le regard d’Enzo, le 14 août dernier, à Rodez, lors d’une envoûtante quatrième journée de Ligue 2 (0-0).KB9 et Zidane

Ils ont foulé la même pelouse que Cristiano Ronaldo. Benzema pendant quelques années au Bernabéu, Boutaïb avec le Maroc contre le Portugal lors de la Coupe du monde 2018.

Voici une stat’ qui fait mal au cerveau, mais qui peut permettre de briller en société :

  • les deux hommes ont déjà marqué contre une équipe qui alignait un futur champion du monde 2018 et vice-champion du monde 2018.
  • Ainsi, Boutaïb a frappé contre le Monaco de Subašić et Lemar en 2016. Le jeune Madrilène avait de son côté fait mouche face à l’OL de Lloris et Lovren en 2011.
  • Ils ont déjà tapé la balle avec Djoković. Boutaïb a joué avec un certain Damjan Djoković lors de ses années au Gazélec Ajaccio (2015-2016).
  • ♦ Benzema, lui, a échangé quelques passes avec Novak Djoković, venu donner le coup d’envoi lors d’un match amical du Real Madrid contre l’AC Milan à Dubaï en 2014.

Nusret Gökçe a déjà salé leur entrecôte.

  • Les arbitres de Ligue 1 ont dégainé exactement le même nombre de cartons jaunes à nos deux stars : trois.
  • Trois, c’est aussi le nombre de matchs de Coupe de la Ligue qu’ils ont joués.
  • Ils ont été décisifs avec Achraf Hakimi. Le Français a délivré deux passes dés au néo-Parisien lorsqu’il jouait encore au Real (contre Séville en 2017 et le Celta de Vigo en 2018).
  •  Hakimi, lui, a déjà assisté Boutaïb, en 2018, avec les Lions de l’Atlas, contre les Comores.

Ils partagent le même surnom : KB9.

  • S’embrouiller avec un supporter fait aussi partie de leur métier.
  •  Le Havrais s’est récemment pris la tête avec un fan normand, alors que le Madrilène avait répondu « Ferme ton Q pour voir » à un hater sur Instagram.
Les deux buteurs madrilènes du soir, Karim Benzema et Gareth Bale
Les deux buteurs madrilènes du soir, Karim Benzema et Gareth Bale
  • Quand ils font trembler les filets, ils rendent leur pays invincible. Le Maroc n’a jamais perdu quand Boutaïb a marqué tout comme la France quand Benzema a marqué (l’élimination contre la Suisse étant évidemment à ranger dans le tiroir des matchs nuls).
  • Très à cheval quant à leur apparence sur le terrain, ils ont tous les deux joué avec un bandage. L’un au poignet, l’autre au genou.
  • Fans des rivalités régionales, ils ont fait gagner leur équipe dans un derby. Benzema contre les Verts avec l’OL en 2008 et Boutaïb contre Bastia avec le Gazélec en 2015.

Ils ont tous les deux marqué le jour de leur anniversaire

  • Benzema a ainsi célébré ses 22 ans le 19 décembre 2009 en inscrivant le dernier but face à Saragosse (6-0), tandis que Boutaïb a fêté ses 34 ans, lui aussi en clôturant le score, à Rodez, le 24 avril dernier (1-1).
  •  Plus troublant, ces bijoux ont été inscrits sur le but qui se situe à la gauche de la caméra principale, d’un plat du pied gauche à ras de terre croisé
    • ♦ – qui a donc fini dans le petit filet gauche du gardien
    • – et qui n’aurait pas existé sans la patte d’un gaucher magique : Rafael van der Vaart d’un côté, Hervé Bazile de l’autre.
karim-benzema-valon-behrami-switzerland-france-fifa-world-cup
karim-benzema-valon-behrami-switzerland-france-fifa-world-cup
  • La pittoresque bourgade de Dubaï a déjà eu le plaisir de les accueillir lors de leurs congés.
  • Régner sur le continent, c’est ce qui anime ces deux immenses champions. Karim et Khalid ont tous les deux remporté au moins une coupe continentale.
  • Benzema a glané quatre C1, quatre Mondial des clubs et trois Supercoupes d’Europe. Boutaïb a lui gagné la Coupe de la confédération avec le Zamalek SC en 2019.
  • Ils auraient fait chanter au moins un coéquipier. Si Benzema est toujours en procès avec Mathieu Valbuena pour la fameuse affaire de la sextape, Boutaïb a lui forcé Alakouch, Khamass et Ounajem à pousser la chansonnette lors d’un rassemblement avec le Maroc fin août 2017.
  • Ils ont fait équipe avec Ferland Mendy. Boutaïb dans l’équipe type de la saison de Ligue 2 2016-2017 lorsqu’il était à Strasbourg, tandis que le Brondillant joue aujourd’hui avec Mendy au Real.
  • Ils sont les poulains de Paul Le Guen. Seize ans après avoir lancé Benzema avec l’OL, le technicien s’appuie désormais sur le Marocain au Havre.
  • Ils sont fans des chiffres. Benzema n’est plus très loin d’intégrer le top 3 des meilleurs buteurs de l’histoire du Real Madrid, alors que Boutaïb a récolté un impeccable 20/20 à son bac de maths.

A lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here