Selon plusieurs sources ,ces militaires ont été tués dans une embuscade au nord du Burkina Faso, dans la région du Sahel. L’attaque de mercredi qui a fait 7 tués et 9 « neutralisés » intervient en pleine campagne pour les élections législatives.

Les sept soldats burkinabés ont été tués mercredi dans une embuscade sur la route de Tinakof-Beldiabe dans la province d’Oudalan près de la frontière du Mali.

Pour l’heure, l’attaque est attribuée à des hommes inconnus.

Des sources à Ouaga qui ont confirmé ces décès, révèlent que plusieurs autres soldats sont blessés et que certains sont portés disparus après l’attaque.

L’armée burkinabè pour sa part, indique que neuf assaillants ont été « neutralisés ».

Cette attaque survient en pleine campagne présidentielle et législative au Burkina Faso où la sécurité est l’un des plus grands défis auxquels le pays est confronté.

Burkina Faso : sept soldats morts dans une attaque dans le nord

Cannabis (photo), cocaïne, héroïne, méthamphétamines... Pays de transit dans le trafic de drogue sous-régional, le Burkina Faso devient un territoire de consommation. (Image d'illustration) © Sean_Warren/Gettyimage
Cannabis (photo), cocaïne, héroïne, méthamphétamines… Pays de transit dans le trafic de drogue sous-régional, le Burkina Faso devient un territoire de consommation. (Image d’illustration) © Sean_Warren/Gettyimage

Ces derniers jours, l’organe chargé de l’organisation des scrutins note qu’en raison des attaques récurrentes, et en raison de l’insécurité provoquée par les djihadistes de la région, les habitants sur 17 % du territoire, ne pourront pas participer à ces élections.

Le Burkina et ses pays voisins sont depuis plusieurs années en proie à des attaques attribuées à des insurgés.

Selon les Nations unies, 4000 personnes ont perdu la vie au Burkina Faso, au Mali et au Niger lors d’attaques djihadistes.

Les analystes craignent que ces actions ne compromettent la qualité des rendez-vous électoraux au Burkina Faso.

A lire aussi:
Coronavirus au Burkina Faso : 15 000 volontaires contre le Covid-19
394 milliards pour lutter contre le Covid-19 au Burkina

Laisser un commentaire