Burkina Faso encore théâtre de mutinerie. Au moins 15 morts dans deux attaques contre un village et une patrouille.

Une quinzaine de civils et un soldat ont été tués ce mardi et ce mercredi lors de deux attaques contre un village et une patrouille dans le Nord-Est du Burkina Faso, selon la rfi qui cite des sources sécuritaires.

Burkina Faso encore théâtre de mutinerie

La première attaque a visé dans la nuit de mardi à mercredi le village d’Adjarara, dans la commune de Tin-Akoff (Nord), faisant «une quinzaine de morts».

Une autre attaque à l’explosif contre un convoi militaire dans l’Est a tué un soldat.

A lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here