88 / 100

Au total, 1.280 cas positifs du nouveau coronavirus dont 98 décès ont été enregistrés dans la région de Diourbel (centre) depuis le début de l’épidémie, a indiqué vendredi le docteur Mamadou Dieng, médecin-chef de cette région.

« On est à 1.280 cas confirmés et 98 décès au niveau régional. Avec la deuxième vague, nous avons connu une hausse notoire des cas de décès’’, a-t-il dit à des journalistes.

Le médecin-chef de la Région médicale a souligné qu’à l’image de Dakar et Thiès, la région était touchée de plein fouet par la deuxième vague du nouveau coronavirus.

Côte d'Ivoire ouverture du dialogue entre gouvernement, opposition et société civile
Côte d’Ivoire ouverture du dialogue entre gouvernement, opposition et société civile

’’Nous avons vu que la pandémie est revenue en force. Les gens ne respectent pas les mesures et certains sont toujours dans le déni. Les comportements sont aux antipodes des mesures que nous prônons’’, a regretté le médecin.

Coronavirus : 1.280 cas positifs dont 98 décès comptabilisés à Diourbel

Il a rappelé que les autorités sanitaires avaient pris la décision de renforcer le plateau technique des trois centres de traitement épidémiologique de la région, notamment Toscana, Matlaboul Fawzeyni et l’hôpital Heinrich Lübke de Diourbel.

Coronavirus au Congo nous perdons souvent des patients à cause du manque d'électricité
Coronavirus au Congo nous perdons souvent des patients à cause du manque d’électricité

’’La stratégie actuelle consiste à renforcer les plateaux techniques des services de santé en augmentant les équipements et les capacités d’accueil tout en faisant appel à un personnel supplémentaire’’, a précisé le docteur Dieng.

A en croire le médecin chef de la région de Diourbel, le Sénégal n’est pas à l’abri de la variante anglaise du coronavirus qui a déjà été détectée dans plusieurs pays africains.

’’Il faut s’attendre à voir cette variante dans nos pays. On n’est pas à l’abri tant qu’il y a des circulations. Le monde est globalisé, il faut donc se doter de moyens de pouvoir détecter certaines souches’’, a-t-il rappelé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here