La pandémie de Coronavirus doit inciter les musulmans au repentir (imam)

0
8
La Prière de Tabaski à la Grande Mosquée Masalikul Djinane
La Prière de Tabaski à la Grande Mosquée Masalikul Djinane

La pandémie de Covid-19 doit inciter les fidèles au repentir et au raffermissement de leur foi en Dieu, a déclaré Serigne Moustapha Mbacké en dirigeant la prière de l’Aïd el-Kébir à la mosquée Massalikoul Djinane, à Dakar.

‘’Comme toute difficulté qui nous met à l’épreuve, cette pandémie doit être saisie par les musulmans comme étant une occasion unique pour se repentir et se rapprocher de Dieu’’, a-t-il dit devant des milliers de fidèles venus des nombreux quartiers de la capitale sénégalaise.

Pour y arriver, a indiqué l’imam, les musulmans doivent faire de la prière une arme et s’inspirer du prophète Ibrahim, qui, en suivant une recommandation divine, n’a nullement hésité à donner en sacrifie l’être qui lui est le plus cher, son fils.

Covid-19 doit inciter les musulmans au repentir (imam)

‘’Quand Dieu a su que sa foi était inébranlable, il a aussitôt donné ordre à l’ange Gabriel de remplacer l’enfant par un bélier, quand Ibrahim était prêt à porter le coup fatal à son fils. Cela veut dire que lorsqu’on accepte les choses telles que Dieu les veut, nous ne pouvons qu’en sortir bien récompensés’’, a dit Serigne Moustapha Mbacké.

Il a également invité les musulmans au culte de la paix et de la tolérance, suivant une recommandation des grands érudits.

Covid-19 le test PCR est-il douloureux
Covid-19 le test PCR est-il douloureux

En raison de la pandémie de Covid-19, la prière de l’Aïd el-Kébir s’est déroulée à la mosquée Massalikoul Djinane dans le strict respect des mesures de prévention de la Covid-19.

A lire aussi  Covid-19 : Appel à « repenser » la façon de vivre en milieu urbain

Les mesures prises par les responsables de la mosquée faisaient obligation aux fidèles d’apporter une natte individuelle, de porter le masque, de se laver les mains avec du gel hydroalcoolique et de respecter la distanciation physique.

Du matériel de lavage des mains était installé sur toutes les entrées de la mosquée, et les masques étaient distribués gratuitement aux fidèles qui n’en avaient pas.

Les forces de l’ordre, aidées du personnel de la mosquée Massalikoul Djinane, veillaient au strict respect des gestes barrières.

Laisser un commentaire